À la recherche du temps perdu

heure reculée

Je détecte une certaine tendance dans les émissions télévisées que je regarde de ce temps-ci. En fait je suis seulement trois séries, une en français et deux en anglais.

La première est « Les rescapés » sur Radio-Canada. Une famille de 1963 est transportée en 2012. Le fil de l’histoire est plutôt brouillon, il y a beaucoup de sous-histoires qui nous écartent de la trame principale et ne sont finalement que des distractions. J’aime le thème de l’émission mais je ne suis pas très satisfaite du traitement qu’en font les réalisateurs. J’espère que la nouvelle saison qui débute verra un resserrement de l’action sinon j’ai bien peur que je vais m’en désintéresser.

La deuxième série est « Alcatraz » sur Global TV. C’est une nouvelle série américaine qui vient de débuter et j’ai regardé les trois premières émissions. Le thème de départ porte sur les prisonniers d’Alcatraz, célèbre prison située sur une île face à San Francisco. Cette prison a fermé ses portes en 1963. L’action se déroule à la fois dans les années soixante et au présent.

Les trois cent et quelques  prisonniers ont tous été transférés vers d’autres prisons le jour de la fermeture en 1963, selon la version officielle des autorités. La série Alcatraz part du principe que ceci est faux et que la prison a fermé parce que tous les prisonniers se sont volatilisés d’un coup.

Un à un, ces prisonniers apparaissent en 2012 à San Francisco et ils se mettent à commettre des meurtres. Une détective et un homme qui a écrit sur Alcatraz partent à leur recherche. Chaque semaine, un nouveau prisonnier arrivant du passé nous est présenté. À date, c’est très intéressant; on ne sait pas encore pourquoi ils viennent dans le futur mais c’est prometteur. J’espère seulement que tout cela va se tenir un tant soi peu comme théorie. La série est écrite par un des auteurs de la série Perdus.

La dernière série est l’émission « Touch » sur Fox, une autre  production américaine. Je n’ai vu que la première émission de cette série car la suivante ne sera étrangement diffusée qu’en mars 2012. Le thème porte sur un enfant autistique et la difficulté qu’a son père veuf à communiquer avec lui. Le fils semble voir ou connaître le futur et il essaie de communiquer son message avec des chiffres, des numéros de téléphone par exemple.

Ce que ces trois émissions ont en commun, c’est qu’elles parlent toutes de voyage dans le temps. Les deux premières passent du présent au passé et la troisième laisse plutôt entendre que le garçon connaît le futur. Comme il n’y a eu qu’une seule émission diffusée, il est difficile de voir si il y aura aussi un voyage dans le temps.

Depuis que je suis toute petite, le concept du voyage dans le temps m’a toujours fascinée. J’ai lu dans mon enfance tous les classiques de science-fiction de Robert Heinlein à Isaac Asimov en passant par Ray Bradbury, Clifford D. Simak et Philip K. Dick.

Ces dernières années je me suis tournée vers la non-fiction et les livres de Stephen Hawking, un physicien théoricien et cosmologiste anglais.  J’ai aussi commencé à lire sur la physique quantique.

Ces lectures m’amènent à croire que le voyage dans le temps n’est probablement pas possible. Par contre, imaginer que cela pourrait se faire est un exercice assez amusant.

On peut essayer de penser à ce qu’on aurait à dire à notre moi plus jeune, quels sages conseils pourrait-on lui donner pour qu’ils fassent les meilleurs choix dans sa vie. Est-ce que ces choix auraient une influence sur notre futur si nos conseils avaient eu pour effet de le modifier? Serait-ce même possible de se retrouver en présence d’un autre soi-même?

Il est tentant aussi de s’imaginer de tenter de modifier les mauvaises expériences. Si je le pouvais, j’essaierais d’empêcher l’accident de moto de mon frère et le déménagement de ma famille  dans un quartier très dur lorsque j’avais neuf ans.

Tout cela n’est que de l’imagination et je ne crois pas que cela soit possible, mais c’est curieux comme ce sujet fascine l’être humain, au point où trois séries télévisées en ait fait leur thème en même temps.

Personne n’a vécu dans le passé, personne ne vivra dans le futur; le présent est le mode de toute vie.   –  Arthur Schopenhauer
L’avenir nous tourmente, le passé nous retient, c’est pour ça que le présent nous échappe.
–  Gustave Flaubert

Vous aimerez peut-être:

  • Avez-vous remarqué qu’il est très difficile d’ignorer un courriel entrant? Il m’arrive aussi d’aller sur Google pour chercher une information et ...

  • Une étude publiée aujourd’hui dans le Journal of the American Medical Association suggère qu’une diète Méditerranéenne ou à faible indice glycém ...

  • Nous voici donc arrivés au jour du bilan de santé mensuel. Nous sommes toujours sur la bonne voie mais il y a eu un ralentissement. Ce mois-ci, ...

Partagez!

Exprimez vous!

*