À bout de souffle

J’écris cet article très tard le soir, en fait, mes articles sont programmés pour être publiés à une heure du matin chaque jour et en ce moment-même, il ne me reste que quelques minutes avant cette échéance.

J’ai passé la journée  à programmer nos sites Web pour notre changement d’affiliation qui entre en vigueur le 1er novembre. Cela avance bien, le site en français est pour ainsi dire terminé et l’anglais devrait être réglé d’ici 24 heures. C’est une course folle pour tout mettre à jour, commander de nouvelles fournitures administratives et de marketing et aviser toutes les associations et compagnies d’assurances professionnelles.

Comme nous avons été très occupés par ce changement ces derniers temps, nous n’avions pas décoré pour l’Halloween. Charmante Ado qui ne voulait pas faire du porte à porte cette année, insistait pour que je décore car elle voulait distribuer les friandises. Pas de décoration veut dire pas de visiteurs habituellement, surtout en milieu semi rural comme chez nous, où les enfants parcourent, la distance entre les maisons en voiture. accompagnés de leurs parents.

J’ai donc pris une pause de l’informatique juste avant que Charmante Ado arrive de l’école pour aller installer les décorations…sous la pluie. Je suis rentrée complètement trempée et peu de temps après, les petits monstres ont commencé à arriver. Cela a été un tel succès que j’ai dû envoyer Tendre Moitié acheter deux autres boîtes de friandises.

Finalement, Charmante Ado n’a pas fait la distribution car elle a été appelée pour aller travailler à la Maison de Jeunes. Elle est allée  s’occuper du groupe des 8 à 12 ans, mais il n’y a pas eu beaucoup d’achalandage. En fait, les seuls jeunes qui se sont présentés sont ceux qui étaient venus à la maison et ne la voyant pas, avaient demandé où elle était. Ils sont tous allés la voir à la Maison des Jeunes.

Ce fût une année record cette fois-ci, malgré notre manque de préparation. Par les années passées, la plupart des enfants hésitaient à venir parce qu’ils voyaient les chiens derrière la clôture. Tête de Mule y allait évidemment d’un concert d’aboiements à chaque fois qu’un enfant se présentait, ce qui n’était pas pour le rassurer. Les chiens sont maintenant dans un enclos plus vaste et plus éloigné de la maison. Tête de Mule porte aussi un collier anti-aboiement, suite aux plaintes d’un voisin au printemps dernier.

Ces derniers jours, nous croyions que le collier ne fonctionnait plus, car elle s’était remise à aboyer. En désespoir de cause, nous avons essayé de l’attacher un peu plus serré et miracle, les aboiements ont cessé. Un Montagne des Pyrénées possède une très épaisse fourrure autour du cou et je crois que le poil l’empêchait de ressentir les effets du collier. Donc, cette année, pas de chien en vue ni d’aboiements et cela a attiré les foules.

Avec toutes ces péripéties, j’ai dû annuler ma leçon de piano de cette semaine car je suis débordée de travail. J’ai par contre promis à Charmante Ado que je serais présente à sa partie de basketball cette semaine et au tournoi de trois jours qui a lieu ce week-end.

Je vous quitte sur ces quelques mots, pour reprendre mon souffle et me reposer un peu. La date anniversaire de ce blogue arrive à grands pas et je pourrai bientôt rayer un item de ma Bucket List. Je vous en reparle d’ici quelques jours.

Au travail, le plus difficile, c’est d’allumer la petite lampe du cerveau. Après, ça brûle tout seul.   –   Jules Renard

 

Vous aimerez peut-être:

  • Nous y sommes, aujourd'hui est la date anniversaire de ce blogue. Un an d'articles quotidiens, ceci est mon 367e en ligne. Certains jours, je me s ...

  • Il y a eu beaucoup de discussions récemment dans les médias au sujet des portions de nourriture et de breuvages dans les restaurants. Il y a ent ...

  • Il nous arrive d'examiner le comportement des autres et de nous demander pour quelle raison ils ne font pas telle ou telle chose pour se sortir ...

Partagez!

Exprimez vous!

*