L’économie du bonheur

argent et bonheur

On dit souvent que l’argent n’apporte pas le bonheur mais nous agissons tout de même comme si c’était le cas. Cela pourrait sembler raisonnable de penser que plus d’argent augmenterait notre bonheur.

L’argent après tout, nous permettrait de faire ce que l’on désire et d’acheter les biens qui nous font envie. Il nous donnerait la liberté de profiter de nos passe-temps favoris.

Pourtant, toutes les études démontrent qu’il n’y a qu’une relation modérée entre avoir plus d’argent et être heureux. Certains vont jusqu’à dire que cette relation est très faible et que l’argent a très peu à voir avec le bonheur.

Le plus étrange est que quoique nous disions être conscients que l’argent n’apporte pas le bonheur, nous continuons  à agir comme si plus d’argent allait nous rendre heureux.

Les biens matériels ne nous rendent pas heureux car ils n’ont qu’un effet temporaire sur notre sentiment de bonheur. Plus nous gagnons de l’argent, plus nous développons des désirs d’acquisitions pour des biens matériels plus coûteux.

Les gens continuent de penser que l’argent les rendra heureux parce que c’est ce qu’ils voient les autres faire autour d’eux. Nous travaillons fort pour obtenir une promotion, nous achetons une plus grosse maison, nous changeons de voiture aux deux ans, toutes ces choses proclament haut et fort que nous avons réussi dans la vie.

Nous savons que ce qui nous rend heureux est de faire quelque chose d’important à nos yeux et de profiter de relations sociales de qualité. Pourtant, nous continuons à nous concentrer sur l’argent au lieu de nous soucier de ce qui nous profiterait vraiment.

Il semblerait que nous ne voyons pas les alternatives.  Nous ramenons tout à l’argent parce que c’est ainsi que fonctionne la société. La publicité, la télévision, les articles de revues sur les gens riches et célèbres nous montrent tous des choses qui ne s’obtiennent qu’avec de l’argent.

L’argent nous donne l’illusion d’avoir tout ce qu’il nous faut, mais malheureusement, nous ressentons tout de même qu’il nous manque quelque chose, sans pouvoir identifier ce que c’est.

Lorsqu’on demande aux gens combien d’argent en plus les rendraient heureux, la moyenne est habituellement 20% de plus que ce qu’ils gagnent en ce moment.  Pourtant, des études ont démontrées que le taux de bonheur des gens n’augmentait pas à la hauteur de leur hausse de revenus.

Des études ont été réalisées en analysant les revenus des participants pendant plusieurs années ainsi que leur sensation de bonheur. Les résultats  ont démontrées que plus d’argent n’apportait pas nécessairement plus de bonheur.

Pourquoi alors est-on persuadé du contraire? Une de raisons pourrait être que lorsque nous envisageons un futur avec plus d’argent,  nous avons une certaine somme et un niveau de vie correspondant en tête. Par contre,  nous assumons inconsciemment que tous les gens qui nous entourent resteront au même niveau économique et que nous seuls, nous démarquerons.

En fait, généralement, lorsque nos revenus grimpent au fil des années, les revenus des gens de notre entourage augmentent aussi. Notre point de comparaison reste inchangé, nous n’avons pas plus que les autres, le niveau de vie de chacun a graduellement augmenté avec le temps, alors nous nous imaginons que ce n’est pas tout à fait cela et qu’un autre 20% de plus ferait sûrement toute la différence.

Les valeurs monétaires que nous imaginons pouvoir nous combler, sont basées sur des conditions matérielles qui vont elles aussi augmenter. Nous ne voulons pas seulement d’un vague surplus, nous pensons avoir besoin de plus comparé aux autres; davantage que ce que nous avons ou observons autour de nous présentement.

À mesure que nos revenus et ceux de notre entourage augmentent, nous nous habituons à ces nouvelles conditions matérielles. Nous ne sommes ainsi jamais heureux car cette quête ne nous apporte pas la satisfaction imaginée.

Nous avons un nombre limité de minutes dans notre vie et nous devons choisir à quoi les utiliser. Passer du temps en famille, avec des amis, aura un plus grand effet sur notre niveau de bonheur à long terme que d’obtenir plus d’argent.

On veut gagner de l’argent pour vivre heureux et tout l’effort et le meilleur d’une vie se concentrent pour le gain de cet argent. Le bonheur est oublié, le moyen pris pour la fin.    –   Albert Camus

Vous aimerez peut-être:

  • Depuis l’Antiquité, nous nous soucions énormément de l’importance du bonheur dans notre vie. Les psychologues modernes suggèrent maintenant que ...

  • Je ne sais pas pour vous, mais moi j'ai de la difficulté à définir le bonheur. Est-ce un état permanent, continu, ou bien seulement de petits m ...

  • Deux des buts les plus importants de notre existence sont d’être heureux et de trouver un sens à notre vie. Une étude à être publiée dans le Jo ...

Partagez!

Exprimez vous!

*