Archives pour juillet 2014

L’arrivée de Toutou Réservé

Toutou Réservé sur le lit

Il y a une semaine aujourd’hui que  Mousky (notre Toutou Parfait) nous a quittés. Elle nous manque beaucoup, mais aujourd’hui, je vais vous parler d’un autre chien qui fait partie de notre famille depuis mai dernier.

Nous ne prévoyions pas à ce point-ci de notre vie, accueillir un nouvel animal. Nous nous étions bien dit que nous ne « renouvellerions pas » et que nos animaux actuels étaient les derniers.

Le centre animalier qui m’emploie a décidé d’offrir du répit à la SPCA  de notre région qui est en manque de place. Nous avons donc de 2 à 4 chiens qui sont disponibles pour adoption via la SPCA, et que les gens intéressés viennent visiter au Centre.

Parmi Les 4 premiers chiens choisis pour la première expérience, il y avait un Bouvier Bernois croisé (probablement avec un Collie) de 4 ou 5 ans. Il provenait d’une saisie où 3 autres Bouviers Bernois avaient été retirés à leur propriétaire dû à leurs mauvaises conditions de vie.

Il était très craintif et restait collé au mur au fond de son enclos. Pendant que les formalités se réglaient, je suis allée le promener à l’extérieur. Je lui ai parlé, je l’ai caressé et j’ai fondu pour ses beaux grands yeux tristes.

Il a fait le trajet dans ma voiture et je l’ai bien installé dans son enclos au Centre. Au moins trois fois par jour, j’allais m’asseoir par terre à côté de lui et je le caressais pendant trente à quarante minutes. Le troisième jour, il est sorti de lui-même de l’enclos pour aller faire sa promenade, alors qu’avant, on devait le pousser gentiment pour le convaincre de quitter la sécurité de l’enclos.

J’ai aussi commencé à lui donner un autre nom que celui attribué par la SPCA (c’est à ce moment-là que j’ai senti que j’allais changer d’idée) et il a fini par lever la tête à son nouveau nom. Il s’est mis à se coller sur moi lorsqu’il rencontrait une nouvelle personne. Il s’attachait et moi aussi.

Tendre Moitié et Charmante Ado l’ont rencontré au Centre et tous les deux voulaient que nous l’adoptions, même si ça ne faisait pas partie de nos projets.

Le quatrième jour, j’ai donc amené Toutou Réservé (ce sera son surnom sur ce blogue) à la maison pour voir comment Toutou Parfait et Tête de Mule réagiraient. Cela a été la bonne entente immédiate. Toutou Réservé n’est jamais retourné dans son enclos au Centre. Il vit avec nous, s’apprivoise tranquillement et c’est un chien sensationnel qui méritait bien d’avoir enfin une famille pour l’aimer et l’apprécier.  Il a été tout de suite accepté par toute notre famille animale.

Toutou Réservé 2

Les premiers jours, Toutou Réservé étaient terrifié par… la télévision. Il était évident que c’était la première fois qu’il voyait une télé. Nous avons commencé par mettre seulement les images, sans le son, puis nous avons graduellement augmenté le volume jusqu’à ce qu’il soit habitué à cet étrange objet.

Il vient souvent avec moi au Centre, je lui dis qu’il vient travailler. Il a compris qu’il n’y resterait pas, il apprend à rencontrer des gens nouveaux et il a l’occasion de socialiser avec les pensionnaires canins.

Il est très à l’aise avec moi, est assez confiant avec Tendre Moitié. Charmante Ado a une grosse vie sociale durant ses vacances scolaires, alors elle n’est pas souvent à la maison et cela prendra un peu plus de temps  pour créer un rapprochement.

Toutou Réservé a extrêmement peur des humains en général, mais il n’a pas une once d’agressivité. Je ne sais pas quel genre de vie il a eu, mais on nous a dit que c’était bien pire que tout ce que nous pourrions imaginer. Il va sûrement garder une méfiance des humains. On dirait qu’il a été battu. Il n’a aucune crainte des chiens ou de nos chats. Au travail, il se mêle facilement avec les autres chiens en pension, mais il préfère me suivre partout.

Le paradoxe est que même s’il a peur des humains, il est aussi extrêmement affectueux et il adore être caressé. Il colle sa tête à la mienne et pousse de longs soupirs de satisfaction.

Il a encore de la difficulté à traverser une pièce directement; en général, il rase les murs en se rentrant la tête dans les épaules comme si quelque chose allait le frapper ou lui tomber dessus.

Le soir, il vient sur notre lit pour la séance de câlins et gâteries. Au début on devait le prendre et le mettre sur le lit nous-mêmes, mais depuis plusieurs jours, il saute sur le lit de sa propre initiative. Il dormait à côté de notre lit, mais depuis la mort de Toutou Parfait, il redescend au rez-de-chaussée pour être avec Tête de Mule. Nous voyons chaque nouvelle initiative de sa part comme une grande amélioration. Ce ne sera jamais un chien qui va au devant des gens avec la queue qui s’agite, mais on ne s’attend pas à cela de lui non plus.

Il a commencé à gruger quelques items (un tube de crème pour les mains et un livre de poche) et il a pris une de mes sandales et l’a cachée sous un meuble. Il fait sa période  « chiot », un peu tard, mais on trouve ça mignon.

Il est complètement adorable et nous sommes très heureux de pouvoir lui offrir une meilleure expérience de vie que ce qu’il a connu précédemment.

Nous avons un grand enclos clôturé de plus de 10 000 pieds carrés (929 mètres carrés) où les deux chiens peuvent courir, jouer, se reposer sous les arbres à l’ombre ou dans leur deux niches.  Toutou Réservé adore y aller et rentre maintenant dans la maison sans crainte alors qu’au début, il restait derrière et nous devions aller le chercher et le ramener dans la maison.

Toutou Réservé 3

Il n’était pas prévu, mais pourtant, je crois qu’il nous attendait. Heureusement, nous avons écouté notre cœur plutôt que notre tête.

Tout le chien est dans son regard.   – Paul Valéry
Les chiens ne mentent jamais quand ils parlent d’amour.   –  Jeffrey Moussaieff Masson

Partagez!

Elle s’appelait Mousky

Mousky

Aujourd’hui, Toutou Parfait nous a quittés. Après la dernière chirurgie au genou en février dernier, elle n’a jamais retrouvé son entrain. Je me disais que ça irait mieux avec le retour du printemps, mais elle n’avait plus d’énergie et elle s’est mise à respirer difficilement et avoir le nez qui coulait.

Nous avons consulté et elle a été traitée pour une sinusite. Deux rondes d’antibiotiques en injection n’ont eu aucun effet et elle dépérissait à vue d’oeil. Les muscles du côté affecté de sa tête se sont atrophiés, puis sa troisième paupière; celle qui part du coin inférieur de l’oeil pour remonter, est devenue visible en permanence, signe que les nerfs étaient comprimés.

La prochaine étape consistait en des investigations plus poussées dans un centre spécialisé, avec un scan et un endoscope pour une biopsie. Une dernière visite chez son vétérinaire avant d’être référée a eu lieu ce matin et l’examen physique a révélé une déformation d’un côté du palais ainsi que de l’enflure palpable et dure autour de l’oeil.

Elle faisait beaucoup de fièvre, elle avait maigri depuis la dernière visite et arrivait à peine à marcher. L’évolution s’étalant sur plusieurs mois et la masse détectée pointaient vers une tumeur maligne assez probable. Selon le vétérinaire, elle souffrait terriblement et elle devait avoir un mal de tête épouvantable ainsi qu’une pulsation très forte dans l’oeil.

Nous avons décidé de la laisser partir. Elle a eu tellement de problèmes de santé et de chirurgies que nous ne nous sentions pas capables de lui faire subir d’autres traitements invasifs et douloureux. Le vétérinaire était encourageant jusqu’à ce qu’il détecte la masse, puis il disait qu’à son âge et dans son état, le pronostic était très sombre.

Toutou Parfait a été parfait jusqu’au bout. Elle est partie dans mes bras avec l’assurance qu’elle avait été une chienne formidable, que je l’aimais très fort et que nous nous reverrions peut-être un jour. Cela a été très rapide mais très doux, elle s’est endormie et s’est éteinte doucement.

Je ne suis habituellement pas très ésotérique, mais quelques heures après son décès, un magnifique papillon noir, blanc et gris, est venu se poser devant moi sur la terrasse.  Il s’est attardé, m’a laissé approcher et le photographier, puis il s’est envolé parmi les arbres. Peut-être était-ce mon Toutou Parfait qui voulait me faire savoir qu’il était bien et qu’il était libre de toute entrave.

J’aime y croire. Toutou Parfait s’appelait en fait Mousky et nous avons eu près de 10 merveilleuses années avec elle. Voici un petit montage que j’ai fait de toutes ses photos.


La musique de la vidéo est une chanson de Florent Vollant: Loup Blanc (Miam Maikan en  Innu-aimun). Florent Vollant est originaire de Maliotenam, un village Innu de la Côte Nord du Québec.

Les chiens ne nous abandonnent que pour mourir, mais ils nous laissent leur merveilleux souvenir pour éclairer le reste de notre chemin.   – Anna et Laurent Racz-Caroff