Archives pour décembre 2013

Aller de l’avant

changement d'année

Comme tant d’autres, ces temps-ci, je jette un regard en arrière pour évaluer cette année qui se termine. 2013 ne fût pas une très bonne année pour la famille Opus. Cela n’a pas été un désastre, mais disons que cela aurait pu mieux se dérouler.

Commençons pas les choses qui ont bien tournées. Après avoir reçu une mauvaise nouvelle au sujet de son coude droit, Charmante Ado a dû arrêter tous les sports et exercices physiques qui sollicitaient son bras. Elle a trouvé très difficile d’arrêter le basketball. Par contre, en novembre, le nouvel entraîneur de l’équipe l’a rencontrée pour examiner les possibilités. Étant donné la grandeur de Charmante Ado, qui domine de deux têtes toutes les autres filles, les risques qu’elle se cogne le coude ou qu’on la fasse tomber sont minimes. De plus, étant gauchère, son bras droit ne force pas beaucoup lors des lancers.

Après une rencontre avec une orthésiste, nous avons commandé un protecteur pour son coude et elle a recommencé à jouer au basketball. Elle a participé à une seule partie seulement à date, car ayant raté le camp d’entraînement, l’entraîneur préfère qu’elle retrouve son rythme progressivement.

Charmante Ado s’est lié d’amitié avec une camarade d’école qui est devenue sa Meilleure Amie. Elles partagent plusieurs goûts, se parlent tout le temps via Internet et passent beaucoup de temps ensemble. Cette amie fait du ski et et Charmante Ado veut évidemment apprendre à faire du ski. Le protecteur de coude aura donc son utilité là aussi. Elle commence ses premières leçons sous peu. Oui, il y a un risque pour son coude, mais on ne peut pas garder une ado de 14 ans dans la ouate au cas où il arriverait quelque chose. Même si ce coude est en mauvais état, il a tout de même résisté au water-polo, au karaté et à des années de basketball. Bannir l’exercice physique chez une ado ne nous semble pas l’idéal. Alors, on prend un risque, tout en la protégeant le mieux possible.

Les notes de Charmante Ado ont dégringolées lors de la première session scolaire. Nous étions très inquiets, mais les enseignants nous ont rassurés lors de la visite des parents. Il semble que le quotient de difficulté augmente beaucoup lorsqu’on passe de secondaire 2 à secondaire 3 au Collège, en même temps que la poussée d’hormones de l’adolescence, ce qui fait un mélange quelque peu instable. Les filles mettent habituellement quelques mois à s’adapter aux nouvelles demandes, mais tout rentre dans l’ordre assez rapidement. On nous a aussi dit qu’elle fait partie d’une classe très forte, ce qui fait que la moyenne de la classe n’est pas représentative des cinq autres autres classes du même niveau. Nous avons déjà remarqué une nette remontée des notes lors des contrôles subits en décembre, alors c’est encourageant.

Du côté de notre petite famille animale, nous avons perdu Muësli en novembre et Zoé, un de nos rats, trois jours plus tard. Maya, le rat restant, est très âgée et a été assez malade, mais elle se porte mieux ces jours-ci. Toutou Parfait qui avait subi une opération au genou peu avant Noël l’an dernier, s’est parfaitement rétablie, quoiqu’elle avance en âge et ne court plus comme auparavant. Les trois chats qui nous restent sont jeunes et en santé et Tête de Mule est resplendissante de mauvaise volonté. Elle refuse de rentrer ou de sortir pour peu qu’on lui demande et essaie de n’en faire qu’à sa tête la plupart du temps. On l’adore quand même et on la traite comme une ado; avec fermeté mais en lui laissant un peu d’indépendance.

Tendre Moitié qui a refusé de se faire vacciner contre la grippe en automne, alors que je lui soulignais qu’à chaque hiver il passe au minimum un mois sur le dos à cause de ce virus, l’a évidemment attrapée cette année encore, durant la période des Fêtes. Pour faire changement, cette vilaine grippe a d’abord virée en bronchite, traitée sans succès aux antibiotiques, pour se transformer en pneumonie, maintenant sous traitement aux antibiotiques plus costauds. Il est malade depuis six semaines et pour couronner le tout, il a glissé sur une plaque de glace et est tombé sur son bras droit, qui a été plus ou moins inutilisable pendant plusieurs jours. Il a encore de la douleur, mais ça s’améliore tranquillement.

Je travaille à la pension pour chiens pendant 13 jours de suite sans congé durant la période des Fêtes, y compris Noël et le Jour de l’An et je suis quelque peu fatiguée. À la période la plus occupée, j’avais 24 chiens et 4 chats en pension. Charmante Ado est venue m’aider tous les jours, sauf deux où elle est allée chez son amie. Au tout début de cette période, je me suis fait mordre un doigt par un Bouvier Bernois un peu nerveux et ça ne guérit pas très rapidement. C’est encore très sensible au toucher et ça ne va pas très bien pour jouer au piano, mais disons que je n’ai pas vraiment le temps d’en jouer présentement.

Financièrement, ce fut une très mauvaise année, quoique nous nous sommes débrouillés pour trouver de nouvelles sources de revenus durant les derniers mois, ce qui nous a aidés à passer au travers. Il y a eu beaucoup moins de clients pour tendre Moitié en 2013, vu la conjoncture économique et nous avons dû être très créatifs pour garder le bateau à flots. Heureusement, Tendre Moitié a commencé à faire de la gestion immobilière pour un de ses clients, j’ai fait quelques menus travaux pour ce client aussi et j’en ferai probablement davantage en 2014. On m’a aussi offert un poste de gérance pour la pension. Je vais voir laquelle des deux avenues je vais poursuivre, mais quoique j’adore les animaux, financièrement, le client de Tendre Moitié paie beaucoup plus pour un travail nettement moins difficile physiquement et plus stimulant intellectuellement.

Côté famille élargie; ma mère, mon frère et ma belle-sœur sont finalement partis au Costa Rica, ce qui ne me laisse aucune famille proche au Canada, n’ayant pas vraiment connu mes cousins, cousines, tantes et oncles. Ils ont eu leur part de problèmes là-bas car leur maison n’est toujours pas terminée, alors qu’ils sont arrivés à la fin octobre. Depuis deux mois, ils habitent chez la voisine, qui est la sœur de ma belle-sœur. Leur maison devrait être prête à la mi-janvier.

Nous voyons arriver 2014 avec soulagement, avec l’impression d’avoir enfin passé à travers une course à obstacles. C’est certain que d’autres ont connu une année beaucoup plus difficile que nous, je pense aux gens du Lac Mégantic entre autres, mais nous espérons que 2014 sera plus positive et intéressante.

J’ai beaucoup délaissé l’écriture en 2013. J’ai laissé le découragement prendre le dessus en voyant que je n’arrivais même pas à terminer parmi les semi-finalistes dans les différents concours auxquels j’ai participé. Ce blogue par contre, a vu une très bonne hausse de lecteurs, mais chose étrange, cela ne se reflète pas dans les commentaires car la très grande majorité des gens me font des commentaires par courriel plutôt que directement sur le blogue. Cela ne me dérange pas, car c’est plus personnel et lorsque je vois des commentaires sur d’autres blogues, je me console en me disant que je ne reçois pas d’insultes et que personne ne s’invective dans la section commentaires de mon blogue.

Je dois dire que je suis surprise de n’avoir jamais reçu de commentaires désobligeants, insultants ou carrément méchants. Je dois passer sous le radar et c’est tant mieux. Ceux qui dénichent mon blogue par eux-mêmes semblent y trouver plaisir d’après ce qu’ils m’écrivent. C’est tout ce qui compte. Je n’ai pas une vie extraordinaire, comme la majorité des gens. J’ai des préoccupations, des questionnements, une réalité quotidienne que des millions de gens partagent, ce qui fait que ceux qui arrivent sur mon blogue se retrouvent un peu dans mes écrits.

Pour 2014, aucune résolution, sauf celle de retrouver le plaisir d’écrire et de partager ici avec vous chers lecteurs.

Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit que se préoccuper de la meilleure manière d’aller de l’avant.   –   Paulo Coelho
Dans 20 ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n’avez pas faîtes que par celles que vous avez faites. Alors sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez.   –   Mark Twain
Ce qui est plus triste qu’une œuvre inachevée, c’est une œuvre jamais commencée.   –   Christinna Rosseti

Partagez!