Archives pour mai 2013

Il est encore temps de commencer à vivre!

clouds

Zach Sobiech n’avait que 14 ans lorsqu’on lui a diagnostiqué un cancer, plus particulièrement un ostéosarcome. Il est décédé hier à l’âge de 18 ans. Une mort si jeune est toujours une épreuve pour les proches, mais Zak a laissé derrière lui plusieurs choses qui le rendront inoubliable.

Il a eu quatre ans pour vivre la vie dont il rêvait. Il les a utilisées au maximum, sans se plaindre et en profitant de chaque moment. Il disait qu’il ne fallait pas attendre de savoir qu’on allait mourir pour commencer à vivre.

Il a composé plusieurs chansons pour exprimer ses sentiments et ses émotions et il les chantait en s’accompagnant à la guitare. Il a formé un groupe: A Firm Handshake, avec un autre garçon et une fille à la voix magnifique et ils ont mis leurs chansons sur YouTube. On y parle d’espoir, de rêves, de vie et de mort. Les paroles de ses chansons sont très belles et il avait un talent certain.

En lisant sur ce jeune homme, qui m’était inconnu encore hier, j’ai été frappée par la justesse de ses paroles; nous passons une grande partie de notre vie bien confortables entre les deux extrêmes que sont l’espoir de voir tous nos rêves se réaliser et l’approche de notre mort. Les jours s’écoulent paisiblement et nous attendons que le bon moment arrive, pour changer, agir, bouger, ou courir après nos rêves et nos buts. Ce n’est que lorsque l’on se sent menacé; par la maladie, la mort d’un proche ou autre tragédie, que l’on se secoue un peu en se disant qu’il ne faudrait pas gaspiller cette seule vie qui nous a été allouée.

Zach avait l’âme d’un vieux sage à seulement 18 ans et je me suis demandée ce que mon moi de 18 ans penserait de la femme de 52 ans que je suis devenue. Je me suis imaginée rencontrer ma version à peine adulte pour lui montrer ma vie.

Jeune Opus aurait apprécié Charmante Ado et Tendre Moitié. Elle aurait aussi fortement approuvé de toute notre ménagerie. La maison et le paysage qui l’entoure l’aurait favorablement impressionnée, elle qui sortait tout juste d’un appartement dans un immeuble à logement situé dans un quartier un peu rude de la ville.

Elle adorerait le piano et le fait que je suive des leçons depuis plus de trois ans, car elle en rêvait depuis l’enfance. Elle serait étonnée d’apprendre que les études d’infirmière qu’elle avait entrepris n’avait pas résulté en une carrière en pouponnière comme elle le souhaitait. En fait, je n’ai jamais remis les pieds dans une pouponnière après mon stage, les postes y étant quasi impossible à obtenir dans les années quatre vingt.

La carrière suivante, dans le contrôle de la circulation aérienne la surprendrait tout à fait car cela ne lui aurait pas encore effleuré l’esprit. Elle serait probablement mitigée face à mon emploi du temps actuel car elle serait encore en mode production et consommation alors que mon moi actuel est en mode frugalité, équilibre et satisfaction.

Jeune Opus trouverait probablement que je n’ai pas atteint ce à quoi elle rêvait sur plusieurs points et me jugerait peut-être avec l’intransigeance de la jeunesse. Je n’ai pas eu plusieurs enfants mais je me suis battue pour en avoir une et cela n’a pas été du gâteau à 38 ans. Je n’ai pas eu une seule et unique carrière comme je l’avais envisagé, mais les temps ont changé et les circonstances aussi.

Elle serait déçue que ses rêves d’écrivaine ne se soient pas concrétisés. Oh, j’écris bien sûr et elle serait intriguée par ce blogue, mais je n’ai pas poursuivi ce rêve à la hauteur de mes ambitions de jeunesse.

Jeune Opus rêvait de voyager et j’ai visité la Belgique, l’Égypte, le Costa Rica, la République Dominicaine, la majeure partie des États-Unis ainsi que du Canada, en plus d’habiter sept ans en Californie et quelques mois en Colombie Britannique. J’ai travaillé dans le Grand Nord Québécois et aux îles-de-la-Madeleine. Je crois que tout cela serait un bon bilan de voyage aux yeux de mon moi plus jeune. Je souhaite maintenant reprendre les voyages que nous avons délaissés ces trois dernières années, pour amener Charmante Ado à travers le monde car cela commence à la faire rêver elle aussi et il ne reste pas tant d’années que ça avant qu’elle vole de ses propres ailes, en voyage et dans la vie.

Finalement, ce n’est pas si mal et je ne crois pas que Jeune Opus me jugerait trop durement. Elle me secouerait sûrement en me disant que ce n’est pas fini et qu’il reste plein de temps pour accomplir d’autres rêves comme ceux de ma Bucket List.

Lorsque l’on demandait à Zach comment rendre notre monde meilleur, il répondait qu’il suffisait d’essayer de faire plaisir aux autres.

Écouter une des chansons de Zach dans la vidéo ci-bas et demandez-vous si votre copie plus jeune approuverait votre vie actuelle. Que sont devenus vos rêves? Il est encore temps de commencer à vivre!


La deuxième vidéo est un documentaire de 22 minutes sur les derniers mois de Zach. Si vous comprenez l’anglais, vous verrez un magnifique jeune homme vivre pleinement le peu de temps qui lui restait.


Si un jour nous ne sommes plus ensemble, garde moi dans ton coeur, j’y resterai pour toujours.   –  Le grand voyage de Winnie l’ourson de A.A. Milne
Comme je suis chanceux d’avoir quelque chose qui rend les adieux si difficiles.   –  Le grand voyage de Winnie l’ourson de A.A. Milne

Partagez!

Gardiennage divers

fête des mères

Je vais vous parler d’un peu de tout et de rien, et de ce qui se passe dans notre vie en ce moment. Je suis de plus en plus occupée avec la pension pour animaux. Charmante Ado vient fréquemment m’aider et même Tendre Moitié participe à l’occasion. L’entreprise a pourtant joué de malchance et bien mal débuté, lorsque deux chiens ont attaqué un petit chien hébergé en pension, lors d’une promenade  à l’extérieur.

Un garage faisant de la mécanique automobile est voisin de la pension. Un client du garage a laissé ses deux gros chiens (si gentils habituellement, selon lui), se promener librement sur le terrain pendant qu’il discutait avec le garagiste. Les deux chiens ont aperçu  le petit chien en laisse, qui faisait sa promenade sur le lot voisin en compagnie d’une employée et se sont jetés sur lui. L’employée ne les avait même pas vus car ils circulaient parmi les voitures du garage.

Le petit chien a dû subir une intervention chirurgicale et les propriétaires de la pension ont défrayé tous les coûts. Le propriétaire du chien blessé n’était évidemment pas content. Je ne travaillais pas ce jour là, mais il est depuis, interdit de sortir les chiens de ce côté, si l’autre commerce est ouvert. Heureusement, il y a une cour arrière où l’on peut aussi les promener. Disons que cela démarre mal une petite entreprise, mais la clientèle augmente rapidement et c’est très encourageant pour les deux femmes qui ont mis sur pied ces services.

Comme je le racontais dans l’article précédent, Charmante Ado s’est fait deux excellentes amies. L’une d’elle fête son anniversaire aujourd’hui, avec une soirée suivie d’un party  pyjama jusqu’au lendemain, et ma fille était bien sûr invitée. Le problème était que cette journée était réservée depuis des mois par un couple chez qui Charmante Ado garde les deux enfants. Le jeune couple se mariait aujourd’hui et l’entente était que Charmante Ado garde les filles de trois et cinq ans, en matinée jusqu’en milieu d’après-midi, puis après la réception de mariage jusque tard dans la nuit.

Charmante Ado était bien désespérée de manquer la fête de son amie mais était résignée à respecter ses engagements. Dans un moment d’égarement ou simplement parce que je me souviens de l’importance de ces amitiés adolescentes, j’ai offert à Charmante Ado de garder les enfants pour la deuxième partie de la journée.

Je vous écrit donc cet article, dans le salon du couple fraîchement mariés, avec leur deux mignonnes petites filles qui dorment à l’étage. Charmante Ado les a gardées en matinée pendant que les parents se préparaient, puis les grands-parents ont pris la relève et habillé les enfants pour la cérémonie. J’ai  ensuite conduit Charmante Ado chez son amie et lui ai souhaité de passer du bon temps et d’en profiter.

Les enfants étant finalement épuisées par toute l’excitation, n’ont pas tenu le coup jusqu’à l’heure convenue et je suis allée les chercher une heure plus tôt pour les ramener à leur maison et les mettre au lit avec une bonne histoire et leurs toutous en peluche familiers.

Ma fille n’en revenait pas que je fasse cela pour elle. Les futurs mariés étaient évidemment d’accord et j’avais déjà rencontré les enfants auparavant, donc je n’étais pas une parfaite inconnue pour eux. Charmante Ado a pu aller à sa fête et passera probablement une nuit blanche à jaser avec ses amies, mais je crois qu’elle se rappellera longtemps de cette journée.

Dans quelques heures, c’est la fête des mères, je ne dormirai pas beaucoup car je travaille à la pension tôt demain matin. Charmante Ado ne rentrera qu’en fin d’après-midi, probablement très fatiguée elle aussi et Tendre Moitié lui, m’aura préparé un de mes plats préférés, des enchiladas au poulet. Il quittera ensuite durant la soirée pour un voyage d’affaires de trois jours.

Ce sera donc une fête des mères un peu spéciale, où la mère fait cadeau de son temps à sa fille. Je ne crois pas qu’il y ait de meilleure façon de souligner ce que signifie être mère.

Bonne fête des mères!

Il n’y a aucune recette pour devenir une mère parfaite, mais il y a mille et une façons d’être une bonne mère.   –   Jill Churchill
Une maman, c’est celle qui gronde mais qui pardonne tout.     –   Jean Gastaldi

Des amis de qualité

AMITIÉ

Jusqu’à cette année, Charmante Ado n’avait jamais eu une grande amie comme elle l’aurait tant désirée. Elle avait des copines, mais personne avec qui elle se sentait vraiment proche. Cela a changé en septembre dernier, lorsqu’elle s’est liée avec deux filles de sa classe. Elles sont maintenant inséparables et ce sont de véritables amies, qui peuvent se parler de tout et de rien, de leurs rêves, leurs peurs ou leurs joies.

Qu’est-ce qui fait qu’une personne est une bonne amie?

Un ami sait différencier les moments où l’on a besoin d’écoute et de support, de ceux où nous voulons des suggestions ou des solutions. Il est capable de capter que ce sont nos sentiments qui ont besoin d’être validés et ne multipliera pas les conseils, pas plus qu’il ne cherchera à résoudre le problème pour nous. Il nous écoutera tout simplement et fera montre d’empathie.

Un ami prendra l’initiative de suggérer des activités et cherchera à nous inclure dans sa vie. Certaines personnes accepteront avec joie toute invitation ou suggestion d’activité, mais ne planifieront pas et ne suggéreront jamais rien d’eux-mêmes.

Lorsque quelque chose se passe dans notre vie, un ami nous laissera vivre notre moment, sans tenter de se mettre lui-même de l’avant. Si nous avons un pépin ou un problème de santé, il ne renchérira pas en parlant de son énorme problème qui  est bien pire que le nôtre ou de leur mal de tête qui est sûrement une tumeur au cerveau.

Un ami nous aidera à nous voir plus positivement, Il nous fera réaliser que nous avons des qualités  particulières dont nous n’avons souvent, pas vraiment conscience. Par exemple, Charmante Ado a découvert que son style d’humour ironique plaisait beaucoup à ses nouvelles amies et qu’elles appréciaient ses réparties.

Un ami gardera nos secrets lorsqu’on lui fait des confidences et respectera notre souhait de garder certaines choses privées.

Les amis respectent les rendez-vous et se présentent aux lieux de rencontre prévus à l’heure convenue. Ils ne se décommandent pas à la dernière minute, sauf en cas de force majeure.

Lorsque nous parlons d’un sujet délicat ou que nous demandons une opinion franche, un ami saura répondre avec tact et sensibilité. Il ne nous démolira pas avec des critiques négatives.

Un ami se souviendra des choses qui se passent dans notre vie et nous appellera ou nous enverra un message pour demander comment l’entrevue ou tout autre événement s’est déroulé. Un ami restera en contact et montrera un intérêt envers nous, même s’il est très occupé avec sa propre vie.

Un ami est capable de nous faire rire et d’alléger la situation lorsque requis. Il sera présent dans les bons et les mauvais moments, pour les partager ou nous aider à passer à travers.

Charmante Ado semble avoir trouvé tout cela chez ses amies et elle les apprécie beaucoup. Elles ont toujours des projets, des soirées cinéma et des nuits plus ou moins blanches à veiller chez l’une et chez l’autre, en parlant de tout et de rien.

Il est plus facile de passer à travers  l’adolescence avec de bonnes amies pour nous soutenir , nous encourager,  nous épauler et nous faire rire.

 

Le meilleur miroir est l’oeil d’un ami.  –   Proverbe gaélique
Un ami est celui qui vous laisse l’entière liberté d’être vous-même.   –   Jim Morrison
Un ami, un véritable ami, c’est aussi un témoin, quelqu’un dont le regard permet d’évaluer mieux sa propre vie.   –   Emmanuel Carrère