Archives pour décembre 2012

Que 2012 se tasse!

Tasses 2013

Le dernier article de l’année est l’occasion de faire un bilan. En ce qui concerne ce blogue, le nombre de visites  a été dix fois plus élevé en décembre 2012 qu’en décembre 2011, ce qui donne une progression encourageante de fréquentation. 47% des lecteurs proviennent de  France, 27% du Canada et le reste d’un peu partout dans le monde.

Le fait d’avoir diminué la fréquence des articles à trois jours par semaine n’a eu aucun effet sur le nombre de visites, mais m’a redonné un peu de temps libre et un second souffle pour persévérer.

Côté personnel, j’ai atteint sept de mes seize objectifs pour 2012, ce qui semble très ordinaire comme résultat, mais je suis tout de même satisfaite, car je comprends pourquoi les objectifs non atteints n’ont pas fonctionné. En général, ce sont les objectifs financiers qui ont eu le moins de succès. Je réalise maintenant que j’aurais dû me donner des échéances et des étapes précises, comme le fait Val sur son blogue FinirRiche.net. Elle a des objectifs financiers détaillés avec une progression souhaitée et des échéanciers précis. J’ai été trop vague, avec des objectifs comme faire des paiements supplémentaires sur l’hypothèque, sans planifier comment j’allais m’y prendre. Évidemment, tout au long de l’année, il y a eu constamment des évènements ou des choses qui ont eu priorité sur ce vague souhait et il est resté incomplet.

Les objectifs créatifs ont pour leur part eu plus de succès. J’ai complété mon année entière d’articles quotidiens sur ce blogue, le 7 novembre 2012. J’ai écrit une nouvelle que j’ai soumise au concours Zone d’écriture de Radio-Canada en octobre dernier. Je n’ai pas progressé aussi rapidement que je l’aurais voulu au piano,  mais une bonne discussion avec le professeur il y a quelques semaines m’a rassérénée  Elle m’a expliqué que la complexité des pièces exigeait que l’on passe plus de temps sur chaque morceau pour bien assimiler les nouvelles techniques.

Les objectifs santé ont eu un succès mitigé. Nous avons une alimentation équilibrée et santé. Nous faisons attention aux hydrates de carbone en évitant le pain, les pommes de terre, le riz , les pâtes et les aliments préparés du commerce. Il nous reste à contrôler nos portions plus soigneusement. L’objectif de l’exercice physique s’est bien déroulé pour Charmante Ado et moi, avec une légère diminution de notre ardeur dans les deux derniers mois, mais pas pour Tendre Moitié, qui a les genoux en si mauvais état qu’il ne peut participer à nos routines.

Je m’encourage en réalisant que j’ai atteint deux fois plus d’objectifs en 2012 qu’en 2011, je suis donc sur la bonne voie. En 2013, j’ai réparti mes objectifs en dix catégories:

Catégorie #1    Santé
Catégorie #2    Forme physique
Catégorie #3    Créativité
Catégorie #4    Travail
Catégorie #5    Finances (Revenus)
Catégorie #6    Finances (Dettes)
Catégorie #7    Finances (Épargnes)
Catégorie #8    Famille
Catégorie #9    Voyages
Catégorie #10   Éducation / Apprendre

Chaque catégorie comporte des objectifs précis, avec les actions détaillées qu’il faudra prendre  chronologiquement pour y arriver. J’ai mis une échéance pour chaque étape et je ferai une évaluation de la progression une fois par trimestre, au changement de saison.

Certaines choses ne sont qu’une progression de l’année précédente. La seule chose entièrement nouvelle est dans la catégorie Éducation /  Apprendre. En 2013. je veux apprendre l’espagnol. J’en ai déjà su suffisamment pour me débrouiller en voyage et suivre une conversation légère, mais le manque de pratique a fait son oeuvre et j’ai pratiquement tout oublié. Je veux m’y remettre sérieusement et j’ai fait un plan de la progression souhaitée pour 2013. Je vais commencer par me mettre au niveau de Charmante Ado qui en est à sa deuxième année d’espagnol à l’école et ensuite, j’aimerais que nous progressions ensemble.

2013 sera l’année consacrée au Roman, que je me promets d’écrire depuis ma tendre enfance. Après plus d’un an sur mon blogue, je sais que je peux écrire et plus important encore, que je peux intéresser les gens avec mon écriture. J’ai acquis une certaine discipline personnelle et je sais me réserver du temps et un endroit propice pour écrire. Tendre Moitié et Charmante Ado sont extrêmement respectueux de mon temps d’écriture, ce qui est un support inestimable.

Voilà pour mon bilan 2012. Nous finissons l’année en réalisant divers bricolages et en jouant à des jeux de société. Hier, Tendre Moitié nous a décoré de nouvelles tasses pour l’année à venir (photo ci-haut), alors que je décorais un plateau à bougies et que Charmante Ado complétait une cabane pour ses rats.

Bonne Année 2013 à tous!

 

Celui qui n’a pas d’objectifs ne risque pas de les atteindre.  –   Sun Tzu
Le commencement est beaucoup plus que la moitié de l’objectif.    –  Aristote

Partagez!

Les bons outils

chandelles flottantes

Dans notre famille, Charmante Ado et moi adorons les bougies et Tendre Moitié lui, a peur du feu. J’ai trouvé un bon compromis avec un produit que j’ai offert à Charmante Ado pour Noël. Cela s’appelle H2O Instant Water Candle Kit et chaque paquet comprend 18 mèches, 3 flotteurs et un petit sac de colorant en poudre.

Pour compléter ce cadeau, j’ai acheté des récipients en verre épais, des roches décoratives, du verre poli et j’ai emballé le tout. Durant notre deuxième tempête de neige en une semaine, nous nous sommes affairés à réaliser ces bougies flottantes. Le résultat est très joli et c’est assez sécuritaire, vu qu’en cas de renversement, l’eau éteindra la flamme.

On remplit d’abord un contenant avec de l’eau jusqu’aux trois quarts. On ajoute ensuite le colorant en poudre, puis les décorations. Nous avons mis des pierres, du verre et des coquillages.  Puis, on verse un demi centimètre d’huile végétale sur l’eau. On attache la mèche au flotteur de plastique transparent et on la dépose sur la surface. Il ne reste qu’à l’allumer. La bougie restera allumée tant qu’il y aura de l’huile et il n’y a qu’à en rajouter pour avoir une bougie durable. Tout cela se fait en quelques minutes et décore chaleureusement une pièce.

Sur un autre sujet, nous avons décidé pour la nouvelle année de travailler sur le contrôle de nos portions et nous avions besoin d’un programme facile à utiliser. J’ai trouvé le site MyFitnessPal.com qui nous permettra je crois d’atteindre notre but. MyFinessPal a  aussi des applications pour Android, iPhone ou iPad, qui se synchronisent avec votre compte. Je vais parler ici principalement du site Web en tant que tel et non des applications pour cellulaire.

Il faut donc d’abord ouvrir un compte et inscrire nos données actuelles ainsi que notre but. Le programme vous indique le nombre de calories qui vous est alloué et vous êtes prêt à commencer. J’ai choisi ce programme tout d’abord parce  qu’il possède une énorme base de données d’aliments, mais aussi parce qu’il est très facile  à utiliser.

J’ai testé plusieurs aliments de marques canadiennes ou même québécoises et ces aliments étaient dans la base de données. Un astérisque à la gauche d’un aliment indique que c’est un membre qui a enregistré les valeurs nutritives, ce qui implique un risque d’erreur, mais je suis prête à vivre avec ce risque, car nous n’avons pas envie d’être fanatique.

Le site et les applications sont en anglais, mais il est possible en allant dans “Settings” de modifier le nom des repas pour les mettre en français. La base de données contient de nombreuses inscriptions d’aliments en français aussi, courtoisie des membres francophones.

Si un aliment n’est pas dans la base de données, vous pouvez l’ajouter manuellement et le sauvegarder. Un repas complet, composé de plusieurs aliments, peut aussi être sauvegardé, si vous le consommez fréquemment. Un autre aspect vraiment intéressant est que vous pouvez scanner le code-barre d’un aliment préparé et il s’ajoutera à votre journal dans les aliments consommés. Un aliment ajouté sera sauvegardé dans la section  “recent”  de votre journal.

Vous pouvez prendre vos mensurations et enregistrer votre poids périodiquement. On peut aussi entrer les activités physiques et la consommation d’eau. Le programme vous donne un aperçu de votre répartition de calories en vous donnant les pourcentages de gras, hydrates de carbones protéines ou autres éléments que vous désirez surveiller. Ceci peut être personnalisé dans  “Settings”.

Vous pouvez choisir des mesures impériales ou métriques. Vous pouvez ajouter vos propres recettes à la base de données. D’autres options intéressantes sont les groupes de discussion et les blogues. Je n’ai trouvé qu’un groupe de discussion en français et il ne semble pas très actif. Il y a de nombreux groupes de discussions et de support.  Il est aussi possible d’avoir son propre blogue sur le site. Je pense bien en créer un en anglais dès le début de l’année pour détailler les progrès de la famille Opus. Nous profiterons des quatre derniers jours de 2012 pour nous familiariser avec le site et débuterons avec la nouvelle année.

En résumé, My FitnessPal me semble un outil idéal pour notre petite famille et notre décision de prendre notre santé en main. La perfection n’est pas requise pour obtenir des résultats. Ce qui est requis c’est de la persévérance et un engagement ferme à long terme.

Il est souvent nécessaire d’entreprendre pour espérer et de persévérer pour réussir.    –   Gilbert Cesbron

Bas les pattes

Noel

Voilà un autre Noël de passé. Tout aurait été parfait si nous n’avions pas eu un malheureux incident avec Toutou Parfait.

Lorsque vient le temps de la sortir dehors pour faire ses besoins, nous alternons entre nous trois. Pour être honnête, c’est moi qui m’en charge 90% du temps. La veille de Noël, durant la soirée, Charmante Ado y est allée. Je crois qu’elle n’avait pas mis le collier assez serré car Toutou Parfait s’est échappée, a trotté jusqu’à l’enclos qui était resté entrouvert et est allée jusqu’au fond du terrain. Charmante Ado a réussi à aller la chercher car notre Toutou ordinairement Parfait, refusait de revenir.

Je pense que Toutou Parfait en a marre des restrictions. Elle est confinée au salon et doit rester couchée et au repos en tout temps, sauf pour aller faire ses besoins. On doit alors lui mettre une laisse plus un harnais qui lui passe sous le ventre et qui la soutient si jamais elle trébuchait. Elle ne mange presque pas et semble s’embêter sérieusement.

Après son escapade, elle semblait avoir mal à sa patte opérée. Difficile de dire si elle a marché dessus car il faisait noir. Elle avait commencé le jour précédent à mettre un peu de poids sur sa patte, mais, là, sa patte avait un drôle d’angle lorsqu’elle marchait. Elle s’est aussi mise à lécher ses points de sutures, chose qu’elle n’avait pas faite du tout auparavant. Le lendemain, jour de Noël, elle marchait mieux et ne léchait plus sa plaie.

Heureusement le vétérinaire est ouvert le 26 décembre et je vais leur donner un coup de fil. J’espère que la réparation n’a pas lâchée et qu’il ne faudra pas réopérer. Tout allait pourtant si bien, je n’ai vraiment pas envie de recommencer, ni de payer pour une nouvelle opération.

Sur le coup, j’ai eu beaucoup de mal à arrêter de m’inquiéter. Heureusement, Tendre Moitié, plus pragmatique, m’a rappelé que c’était la veille de Noël et le début du Réveillon et qu’on n’allait pas le gâcher. Comme il le mentionnait, nous ne pouvons rien faire pour Toutou Parfait. Si la réparation a lâchée, on le saura chez le vétérinaire et cela ne servait à rien de nous inquiéter maintenant.

J’ai finalement réussi à décrocher et nous avons continué notre Réveillon. Nous nous sommes finalement couché vers trois heures du matin, après une partie du jeu de société Destins – Le Jeu de la Vie,que Charmante Ado a reçu un cadeau.

C’était la première année où Charmante Ado utilisait ses propres sous pour nous faire des cadeaux. Elle m’a fabriqué un calendrier à partir d’un drap blanc. C’est difficile à expliquer mais vous pouvez le voir sur la photo ci-bas. Toutes les dates de fête de la famille étendue y sont inscrites, ainsi que les phases de la Lune. Les mois sont brodés et il y a une petite applique pour représenter chaque mois; un flocon de neige pour janvier par exemple et un mignon petit pingouin (Opus) pour le mois de mon anniversaire. Elle y a travaillé pendant des semaines.

Tendre Moitié lui, a reçu de Charmante Ado, une toile représentant une voiture électrique qui fait bien envie à mon cher mari, une Tesla (dans les 100 000$, cela va rester un rêve je crois).

Charmante Ado a reçu entre autres, un chevalet italien qui se replie dans une mallette, avec des pinceaux, de la peinture aquarelle et acrylique.

cadeaux

Tendre Moitié combat présentement un rhume d’homme, ce qui fait qu’il passe ses après-midi à dormir. Charmante Ado joue avec les petits voisins et je furète sur Internet à la recherche d’informations sur les dommages possibles causés au genou de Toutou Parfait, par sa rébellion si peu caractéristique.

Toutou Parfait, Tête de Mule et Grande Patronne (qui monopolise le coussin en permanence)

Nous en saurons davantage sous peu et je vous tiendrai au courant. Tête de Mule a dormi jusqu’à midi le lendemain du départ du Golden Retriever hyperactif. Nous ne lui avons pas encore dit qu’il revenait pour un séjour de quatre jours, au jour de l’An.

Il faut vous attendre à une certaine dose de folie lorsque vous mariez une personne ayant des animaux domestiques.   –    Nora Ephron

Noël chez la famille Opus

Père Noël

Ceci est mon 400e article sur ce blogue. Nous sommes totalement détendus en cette veille de Noël. La convalescence de Toutou Parfait se porte à merveille. Cette chienne a une intelligence peu commune et suit nos instructions à la lettre. Elle a une attitude très zen. Je croyais que nous aurions peut-être des problèmes avec l’arrivée du Golden Retriever,  qui séjourne chez nous pour quatre jours, mais cela se passe très bien.

Nous utilisons des barrières de sécurité pour enfants pour garder Toutou Parfait à l’écart des deux autres chiens. Le petit nouveau a 18 mois et est très excité, toujours prêt à jouer et à courir. Tête de Mule est épuisée car c’est un chien plutôt pantouflard et notre invité la relance sans arrêt pour s’amuser.

Charmante Ado est très occupée à la confection d’un cadeau. Avec la garde d’enfants et de chiens, elle commence à se faire pas mal de sous, mais je suis bien contente de voir qu’elle préfère continuer avec les cadeaux faits à la main. Tendre Moitié me dit qu’elle travaille sur mon cadeau depuis huit semaines!

À l’extérieur, le paysage est superbe avec toute cette neige qui est tombée. Nous aurons un beau Noël tout blanc. Il y a deux jours, Charmante Ado est allée garder deux petites filles dans une maison où il n’y avait plus d’électricité depuis plus de douze heures, suite à la tempête de neige. Heureusement, il y avait un foyer et les chandelles dans les chambres des enfants fonctionnaient à batteries.

Je m’ennuie un peu du temps où Charmante Ado aimait jouer dans la neige. Nous avons bâti des forts magnifiques et des bonhommes de neige amusants,  mais le dernier remonte à trois ans je crois. Je ne désespère pas de la convaincre de retomber en enfance (pas si lointaine) lors d’une prochaine chute de neige.

Les enfants grandissent vite de nos jours. Charmante Ado aime encore les toutous en peluche, mais elle n’est plus intéressée par les jouets; ses intérêts allant vers des choses comme la lecture, la musique, l’ordinateur et la couture. Elle adore fabriquer des choses mais ce ne sont plus des bricolages d’enfants car elle s’attaque à des projets plus axés sur les adultes.

 Elle a cru au Père Noël jusqu’à l’age de sept ans. Lorsqu’elle a commencé à douter, parce que ses amis à l’école lui disaient que c’étaient les parents qui achetaient les cadeaux et non le Père Noël, j’ai réussi à prolonger la magie un peu plus longtemps avec mes explications.

Je lui disais que ses amis avaient bien raison et qu’effectivement leurs parents allaient devoir leur acheter des cadeaux. Je lui expliquais que le Père Noël ne venait que pour les enfants qui croyaient en lui et que comme ses amis ne croyaient plus, leurs parents devraient remplacer le Père Noël.

Je lui disais aussi que pour la même raison, les adultes devaient se faire des cadeaux entre eux car peu de grandes personnes croient encore au Père Noël et que c’était bien dommage d’avoir perdu la magie de Noël de notre enfance.

Charmante Ado trouvaient ses explications pleines de bon sens et elle y a cru un peu plus longtemps malgré les arguments de ses amis. Certains croient qu’on ne devrait pas mentir aux enfants ni leur faire croire à un bonhomme qui apporte des cadeaux comme par magie. Je crois que ce qui fait la beauté et l’innocence de l’enfance, c’est justement cet émerveillement face à la magie et aux miracles. Il y a une ferveur incroyable dans chaque enfant qui veut croire au Père Noël. Pourquoi gâcher ce plaisir innocent, ils deviendront blasés bien assez vite.

Aujourd’hui, lorsque Charmante Ado garde de jeunes enfants, elle veille à préserver cette magie et elle embarque à fond dans les princesses, le Père Noël et le Lapin de Pâques. Elle a grandi et a voulu savoir ce qui était réel ou non, mais elle ne veut pas le révéler aux plus jeunes, elle préfère qu’ils gardent cette étincelle dans leurs yeux un peu plus longtemps.

Dans notre famille, la disparition du Père Noël a été compensée par les traditions familiales, de petites choses que nous faisons chaque année à l’approche de Noël. Il y a le village sous le sapin, auquel nous ajoutons chacun une maison peinte à la main. Cette année nous avons peint 24 décorations en plâtre pour le sapin. Nous faisons toujours des biscuits en grande quantité. Charmante Ado adore une recette que je fais depuis plus de dix ans de petites boulettes au cacao et aux arachides. J’en fais seulement à Noël et à son anniversaire.

Dans les cadeaux, il y a toujours un jeu de société auquel nous jouerons en famille. Nous faisons au moins une activité de bénévolat durant le congé des Fêtes et cette année, ce sera encore une fois avec la SPCA. L’an dernier, Charmante Ado avait aussi fait de l’animation auprès de jeunes enfants.

Nous décidons aussi de ce que nous voulons faire dans l’année qui vient. Nous avons commencé à discuter de la répartitions des tâches ménagères et le partage devrait être équitable car tout se fait dans la bonne humeur. J’ai hâte de voir si la réalité sera aussi positive.

Nous avons un peu plus de deux semaines pour recharger nos batteries, passer du temps ensemble et planifier l’année à venir. J’espère que vous passerez tous un très beau Noël, entourés des gens qui vous aiment.

Dès que l’adulte tue le mythe de l’existence du père Noël, il oublie le miracle du vrai partage qui existe dans le coeur de l’enfant.   –   Michel Bouthot

L’art de l’excuse

désolé

La fin du monde n’a pas eu lieu et nous pourrons célébrer Noël en paix tout en ayant une pensée pour les parents de la ville de Newtown qui n’auront pas cette chance.

Cette période de l’année me porte vers l’introspection. Je pense à la personne que je suis et je considère ce que je pourrais améliorer. Je n’ai aucun problème à trouver des choses que je pourrais faire mieux ou plus souvent.

L’art de l’excuse est un domaine qu’il est difficile de maîtriser. Lorsque nous sommes en tort, nous ne sommes pas toujours dans un état d’esprit qui nous permet de l’admettre et de nous excuser.

Personne n’aime admettre qu’il a eu tort. Nous aimons croire que nous sommes diplomates, respectueux et sensibles et que ce sont les autres qui ont un problème. Le sentiment de culpabilité que nous ressentons lorsque nous réalisons que nous avons fait de la peine à quelqu’un est difficile à tolérer. Nous aurons tendance à essayer de nous défendre contre ces sentiments douloureux en justifiant nos paroles ou nos actions.

J’ai remarqué que lorsque je suis en tort, je vais me trouver tout de sortes de raisons pour expliquer ma conduite. Je vais insister sur le fait que ce que j’ai dit est ‘’vrai’’, que le comportement de l’autre personne était irritant, comme si je sous-entendais que cette personne méritait ce traitement de par ses ‘’fautes’’.  Plus nous essayons de nous convaincre de notre bon droit, plus nous nous sentons coupables.

Une fois les dommages faits, il faut s’excuser. De vraies excuses ne devraient jamais contenir les mots ‘’si’’ ou ‘’mais’’. Il ne faut jamais dire par exemple : ‘’Je suis désolée si je t’ai fait de la peine’’ ou ‘’je m’excuse d’avoir été si méchante, mais j’ai eu une journée de fous’’.

Ces mots ont pour effet de diminuer la portée des excuses en émettant un doute sur la peine ressentie par l’autre ou en faisant porter la responsabilité sur quelqu’un ou quelque chose d’extérieur à nous.

La pire manière de s’excuser est de laisser sous-entendre que la victime est responsable de sa peine parce qu’elle a interprété nos paroles d’une certaine manière. On prononce alors des phrases malheureuses comme : ‘’ Je ne pensais pas que tu le prendrais comme ça’’ ou ‘’je suis désolée que tu sois insultée par ce que j’ai dit’’. Ces phrases ne sont pas des excuses, elles essaient de nous dégager de toute culpabilité en insinuant que la victime s’indigne ou est peinée sans raison. Aussi bien ne rien dire que de faire ce genre d’excuses, car la victime en est réduite à justifier sa réaction à nos paroles ou gestes, ce qui ne diminuera en rien sa peine ou sa colère.

De réelles excuses ne doivent pas être conditionnelles ou tempérées par nos justifications.  Il est préférable de garder le tout simple et direct. Nos excuses devraient refléter nos regrets d’avoir agit d’une certaine manière et non pas souligner ce que l’autre a pu faire ou dire qui tempérerait notre faute.

S’excuser ne signifie pas demander le pardon immédiat. Souvent la victime sera toujours peinée ou en colère et ne se sentira pas prête à pardonner. Il faut accepter ce fait et simplement offrir nos excuses. Nous ne sommes pas la personne importante dans cette situation. Même si nous aimerions être pardonnés pour avoir le cœur plus léger, il faut d’abord réparer le tort que nous avons causé en exprimant nos regrets et laisser nos excuses faire leur effet chez la victime. Éventuellement, nous pourrons être pardonnés, selon la faute commise, mais parfois, des amitiés sont brisées à tout jamais, lorsque la blessure était trop grande.

 Quel meilleur temps que cette période de Noël pour faire les premiers pas et s’excuser simplement et sincèrement de nos erreurs?

La honte est dans l’offense, et non pas dans l’excuse.    –    Pierre Claude Nivelle de La Chaussée
Les excuses sont faites pour s’en servir.   –    Proverbe wallon