Archives pour novembre 2012

Vent de changement

changemetn

Après mûre réflexion, j’ai décidé de cesser la publication quotidienne d’un article pour passer à une fréquence de trois jours par semaine. La seule raison qui m’oblige à diminuer la fréquence de mes articles est le manque de temps. La recherche et la préparation pour chaque article gruge facilement entre trois et cinq heures de mes journées et je n’arrive tout simplement pas à maintenir le rythme ou, comme je l’aurais souhaité, avoir une réserve d’article pour les jours où je n’ai pas le temps d’écrire.

Écrire est ma principale passion mais j’ai besoin de consacrer plus de temps à mon roman, ce qui m’oblige à diminuer la fréquence ici. Je veux également participer à plusieurs concours littéraires, ce qui me permet d’écrire selon certaines règles bien définies et ainsi de m’améliorer. Côté travail, nous sommes assez occupés et je n’y consacre pas autant de temps que Tendre Moitié, chose à laquelle je veux remédier. Je m’ennuie aussi des activités faites avec Charmante Ado; basketball, scrapbooking, peinture, soirées cinéma et autres, auxquelles je ne participe plus aussi souvent car  »maman doit écrire son article ».

À l’avenir, je parlerai plus fréquemment de notre petite famille, de nos intérêts et activités et probablement un peu moins souvent de recherches scientifiques, à moins que cela ne pique vraiment mon intérêt.  Je lis beaucoup et j’aimerais aussi faire des compte-rendus de livres, anciens ou nouveaux, Par exemple, je pourrais vous expliquer que mon roman préféré entre tous est La Source de James Michener et que dans ma jeunesse j’étais une fan de livres de science-fiction.

J’espère donc rendre ce blogue plus personnel et varié. J’espère aussi que vous continuerez à  le fréquenter, car même si ce ne sera pas un rendez-vous quotidien, je serai au rendez-vous les lundi, mercredi et vendredi.

Je crois que si je peux passer plus de temps à faire d’autres choses que ce blogue, j’élargirai mes horizons et je pourrai ainsi vous faire part de mes découvertes. Je considère donc que ce changement sera bénéfique pour tous.

Finalement, j’aurai écris, avec celui-ci, 390 articles sans manquer une journée. La cadence diminuera à environ 150 articles par année, ce qui n’est pas si mal non plus.

On se revoit lundi, sans faute.

Rien n’est permanent, sauf le changement.   –   Héraclite d’Ephèse
Tout est changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n’est pas encore.   –  Epictète

Partagez!

Soins canins

chien et chat

Toutou Parfait est allée à son rendez-vous chez le vétérinaire hier. Il a tout de suite mentionné qu’elle avait pris beaucoup de poids depuis sa dernière visite médicale alors que nous avons pourtant coupé ses portions de moitié. Le vétérinaire lui a fait une analyse sanguine pour vérifier le fonctionnement de sa thyroïde.  Nous aurons les résultats dans quatre jours.

Toutou Parfait ne bouge presque plus car sa patte la fait souffrir. Le vétérinaire croit que c’est,  soit de l’arthrite à la hanche, soit une hernie discale. Une autre possibilité est un cancer des os, mais, nous ne sommes pas rendus là. Elle doit prendre deux comprimés de cortisone matin et soir et nous verrons si elle arrêtera de boiter. Si jamais elle se remet à boiter après l’arrêt des médicaments, ce sera probablement dû à l’arthrite et il lui donnera des médicaments qui seront assez efficaces, selon lui.

Si sa thyroïde ne fonctionne pas suffisamment, il y a des médicaments pour pallier à cela et le vétérinaire dit qu’elle redeviendrait enjouée et active, en autant qu’on règle le problème de la patte.

Tout cela m’a coûté un beau 325$. Ça devrait s’arrêter là, à moins qu’aucun médicament ne fasse effet. C’est difficile de refuser de traiter lorsque le vétérinaire dit qu’il y a des solutions simples et efficaces et des médicaments à des prix raisonnables, qui régleront le problème. J’ai donc décidé d’aller de l’avant car ce sont des problèmes somme toute mineurs. C’est seulement que les coûts en médecine vétérinaire sont vraiment exorbitants.

En ce moment, Toutou Parfait n’a pas une vie très agréable et je n’aime pas la voir souffrir. Par contre, il y a une très bonne possibilité que l’on puisse traiter ses maux efficacement. On va donc lui donner cette chance et espérer que tout ira pour le mieux.

Notre pensionnaire est partie hier soir après un court séjour sans histoire. Une autre cliente sollicite les services de Charmante Ado pour garder son chien durant la période des Fêtes. Tête de Mule s’amuse bien avec les invités canins et elle semble apprécier la compagnie.

Je n’aime pas tellement le vétérinaire que nous avons actuellement. Il semble avoir très peu d’empathie pour les animaux et sa femme, qui l’assiste, est carrément bizarre. Pendant que je tenais la tête de Toutou Parfait (qui tremblait) lors de sa prise de sang, elle me racontait des inepties dans le genre; que je devrais habiller mon chien en lui mettant un beau bandeau  ou un foulard rose.  Elle parle sans arrêt et dit des choses vraiment étranges. Elle m’a aussi parlé de caniches blancs, noirs et roses et d’une cliente qui collectionnait les caniches noirs en peluche.

Je vais probablement chercher un nouveau vétérinaire. J’en avais essayé un autre il y a deux ans mais ils ne savaient que prescrire une multitude de tests, plus coûteux les uns que les autres et qui sont tous revenus négatifs.

Il y a bien un excellent hôpital vétérinaire dans la ville voisine, mais il est jusqu’à deux fois plus cher que tous les autres. Toutou Parfait y a été soignée il y a deux ans pour une nécrose de la glande salivaire et cela m’a coûté plusieurs milliers de dollars. Disons, que cet hôpital est à considérer pour les cas graves seulement car je ne peux pas me permettre leurs prix pour les suivis de routine.

J’ai déjà eu une excellente vétérinaire qui avait des prix raisonnables et qui démontrait beaucoup d’empathie pour les animaux. C’était dans une toute petite communauté et elle était la seule vétérinaire de la région. J’aimerais bien retrouver ce genre de vétérinaire mais ça ne court pas les rues semble-t-il.

Parfois, nous avons l’impression que la multitude de tests, vaccins et examens pré-opératoires, ne sont que des excuses pour facturer le client. Par exemple, la cortisone de Toutou Parfait ne m’a coûté que 7$, ce qui semble très raisonnable, jusqu’à ce qu’on remarque des  »frais de prescription » de 12$ ajoutés à la facture.

De plus, Charmante Ado a remarqué que la facture parlait du chien  »Tête de Mule » alors je me demande si la grande prise de poids mentionnée par le vétérinaire ne serait pas plutôt due au fait qu’il s’est trompé de dossier.   Rien pour inspirer confiance, n’est-ce pas.

Nous pouvons juger le coeur d’un homme par son traitement des animaux.    –   Emmanuel Kant

 

Rentrer dans le rang

Statut social

Lorsque l’on parle de stress, nous avons souvent à l’esprit le président ou le membre du comité de direction d’une entreprise, hyper stressé, qui hurle des ordres au téléphone, qui annule des réunions à la dernière minute et qui reste tard au bureau pour éventuellement mourir d’une crise cardiaque.

Ce stéréotype  très répandu a tenu le coup jusqu’aux études Whitehall, une série d’analyses commencées dans les années soixante sur les fonctionnaires britanniques. Ces études ont démontré que la vérité est tout autre.

En fait, les gens qui ont des positions au sommet de la hiérarchie ont aussi les vies les moins stressantes et sont plus en santé. Les arrêts cardiaques et les morts précoces sont plutôt l’apanage des subalternes.

Ces conclusions ont été confirmées maintes fois dans des études subséquentes, à la fois chez les humains et aussi chez les autres primates ayant une société hautement hiérarchisée.

Une étude plus récente publiée dans le Proceedings of the National Academy of Sciences, réalisée par une équipe de chercheurs dirigée par Jenny Tung et Yoav Gilad de l’université de Chicago  a examiné les effets du statut social sur les macaques rhésus.

Il semblerait que ces singes confirment aussi les conclusions des études Whitehall. Les singes qui sont au bas de l’échelle sociale ont un plus haut risque de maladie, suggérant une réponse biochimique du système immunitaire face à un faible statut à l’intérieur d’un groupe.

Les docteurs Tung et Gilad  ont pris  49 macaques femelles de statut social moyen et les ont réparties par groupe de quatre ou cinq.  Les chercheurs ont pu contrôler le rang social de chaque membre du groupe selon l’ordre parmi lequel un macaque était introduit dans le groupe. Un nouveau singe adoptera presque toujours un rang subalterne lorsqu’il est introduit dans un groupe existant.

Après avoir établi cette hiérarchie, les chercheurs ont analysé les cellules sanguines des singes pour déterminer l’effet du rang social sur sa biochimie, plus particulièrement, à savoir si le rang social influencerait l’activité des gènes.

Sur les 6 097 gènes examinés sur chaque animal (30% du génome total des singes), ils trouvèrent des corrélations entre le rang social  et l’activité génétique sur 987 gènes.  Certains gènes étaient plus actifs chez les singes au sommet de la hiérarchie et d’autres gènes étaient plus actifs chez les macaques de faible rang social. La relation était assez solide pour qu’un chercheur n’ayant que le test sanguin comme information, soit tout de même capable de prédire le statut social d’un singe à l’intérieur du groupe en se fiant uniquement sur l’analyse de sang, et ce, avec un taux de précision de 80%.

Il semble que les gènes impliqués soient ceux qui régularisent les différents aspects du système immunitaire. Les singes de faible statut montraient une forte activité dans les gènes associés à la production de cellules immunitaires et aussi des gènes associés à l’inflammation.

Les singes ayant un rang social plus élevé avaient un taux d’hormones glucocorticoïdes (hormones qui régularisent l’activité du système immunitaire et la réponse au stress), différent de celui des singes au bas de l’échelle.

Une autre découverte intéressante est que le processus de méthylation, impliqué dans l’épigénétique différait aussi selon le rang social. L’épigénétique est un processus qui active et désactive les gènes selon la présence ou non de certaines structures chimiques. Les chercheurs ont découvert que les schémas de méthylation étaient systématiquement différents entre les singes de hauts et bas niveaux.        Ces modifications des gènes se transmettent habituellement de cellule en cellule, lors de chaque division cellulaire, tout au long de la vie d’un animal. L’épigénétique est donc partiellement impliquée dans la création du statut social et dans son maintien, en sauvegardant et en transmettant les modifications dans chaque nouvelle cellule.

L’épigénétique contribue au maintien du statu quo social, mais si des évènements extérieurs affectent le groupe, les modifications s’effaceront et d’autres changements apparaîtront.

Les chercheurs ont découvert ceci parce que quelques singes ont changé de statut social dans leur groupe. Lorsque ce changement est survenu, les gènes se sont alors modifié pour refléter le nouveau statut.

Une étude sur des animaux ne signifie pas qu’on obtiendrait les mêmes résultats chez les humains. Par contre, certaines informations obtenues peuvent être utiles aux chercheurs. Cette étude a permis de déterminer que le rang social était le seul facteur à être modifié, ce qui procure  des preuves solides que la chaîne de cause  à effet passe d’un faible statut social à un système immunitaire perturbé et une moins bonne santé et non pas l’inverse.

Il ne fait pas bon d’être tout au bas de l’échelle sociale. Plus on s’élève, meilleure est notre santé et nous serons aussi moins stressés.

Parlant de rang social, notre petite pensionnaire canine est quelque peu stressée. Il est évident qu’elle n’a pas l’habitude d’être un chien soumis, mais elle n’a pas eu le choix chez nous. Toutou Parfait est parfaitement claire sur la question; c’est elle qui mène dans la maison. Notre Toutou habituellement si Parfait, grogne si l’autre envahit son espace personnel ou essaie d’obtenir une de ses prérogatives. La petite nouvelle n’est pas contente, mais elle se soumet à cette dictature. Toutou Parfait doit avoir un magnétisme canin assez puissant. car même avec l’âge et une patte qui la fait boiter  elle maintient son règne sur la maisonnée. La nouvelle est deux fois plus jeune et elle est aussi plus grande et plus forte et pourtant, elle ne conteste pas son autorité. Toutou Parfait ressemble à un vieux patron grognon ces jours-ci, qui ne veut pas qu’on dérange ses habitudes et qui veut que ses employés rentrent dans le rang.

Pour gravir un échelon dans la hiérarchie, il faut souvent passer par l’escalier de service.   –   Yvan Audouard 

Garderie chez Opus

invitée

Nous avons une pensionnaire canine pour les trois prochains jours. La première moitié de journée fût quelque peu problématique car elle jappait sans arrêt si nous la laissions dehors dans l’enclos avec nos deux chiens.

Je me suis donc résignée à la rentrer et je l’ai remise périodiquement dehors pour jouer avec les autres. Elle a finit par se calmer et le reste de la journée s’est bien passée. C’est un chien très doux et affectueux. Elle aime bien être caressée et elle s’installe toujours près d’un humain au cas où une main aurait envie de caresser quelque chose. Heureusement que je n’ai pas un horaire trop chargé durant les trois prochains jours. Ce gardiennage était une idée de Charmante Ado, mais vu qu’elle est à l’école toute la journée, c’est moi qui est en charge.

C’était le Cyber-Lundi hier, une tradition américaine qui ne fait que débuter au Canada. Je suis allée voir les  »spéciaux » en ligne et honnêtement, je n’ai pas été impressionnée, même sur les sites américains. Une fois que j’ai lu toutes les évaluations sur un produit, je n’ai habituellement plus le goût de l’acheter. Je n’ai donc pas dépensé un sou, car le peu de choses que je désirais n’étaient pas en solde.  Ma liste de cadeaux est très raisonnable cette année. Charmante Ado a dépassé l’étape des jouets et elle n’a demandé que des livres, un bracelet et un jeu vidéo de danse.

Nous prévoyons rester à la maison pour la période des Fêtes avec peut-être une petite escapade d’un jour ou deux chez la soeur de Tendre Moitié. Charmante Ado aimerait que nous cuisinions ensemble, des biscuits, des chocolats et autres desserts. Nous planifions faire une liste d’activités pour son congé scolaire et choisir une chose à faire chaque jour. Il y a aussi la patinoire extérieure qui est dans le parc juste à côté de notre maison.

Charmante Ado a finalement reçu son uniforme de basketball fait sur mesures et il lui sied superbement. Il semblerait que la soeur adulte d’une joueuse de l’équipe sera la nouvelle entraîneur. Elle n’a que 18 ans et c’est une ancienne élève du collège. Son père va agir comme assistant instructeur pour la seconder. La saison est donc sauvée, mais il faudra que les filles affichent plus de sérieux car le calibre est assez élevé. J’espère qu’elle saura les tenir et que les filles ne lui rendront pas la tâche plus ardue. Peut-être qu’un entraîneur plus jeune aura un meilleur contact, mais c’est tout de même dommage, car le précédent avait des connaissances poussées et leurs techniques et stratégies s’étaient beaucoup améliorées sous sa gouverne.

Je vais devoir aller chez le vétérinaire pour Toutou Parfait qui  a mal à une patte arrière, à moins que ce ne soit la hanche. Quoiqu’il en soit, elle hésite à mettre son poids dessus et préfère rester couchée. Elle ne semble pas avoir de douleur lorsque je lui tâte la patte, ce qui me fait penser que c’est plutôt la hanche qui la fit souffrir. C’est probablement de l’arthrite mais c’est rendu à un point qu’elle aurait besoin d’un médicament pour la soulager.

Elle n’était pas très contente de voir arriver la nouvelle venue lors qu’elle avait de la misère à marcher. Elle était d’une humeur massacrante et ses grognements ont vite fait comprendre à la petite nouvelle qu’elle était mieux de ne pas l’embêter.

Tête de Mule a été une hôtesse modèle et semble apprécier la compagnie. Elle a aussi compris que Toutou Parfait n’entendait pas  à rire ces temps-ci et elle la laisse tranquille.  J’espère que le vétérinaire pourra faire quelque chose pour Toutou Parfait car sa qualité de vie diminue et il est évident qu’elle souffre. Elle aura huit ans dans deux mois, mais je trouve qu’elle vieillit beaucoup plus vite que Fanny qui est restée en pleine forme jusqu’à l’âge de douze ans. J’ai bien peur qu’elle ne nous quitte beaucoup plus tôt. On va espérer que ce rendez-vous chez le vétérinaire sera bénéfique.

 Vous ne serez jamais, et dans aucune circonstance, tout à fait malheureux si vous êtes bon envers les animaux.   –   Victor Hugo

Logement vieillissant

durée de vie

Voici un article fort intéressant que j’ai lu dans le journal anglais The Independent. Je vous ai aussi traduit le tableau ci-bas, qui accompagnait l’article.

Un test sanguin pour déterminer la vitesse de vieillissement d’un oiseau a été utilisé  avec succès chez un groupe de fauvettes des Seychelles.

Le test mesure la longueur moyenne des minuscules structures  appelées télomères, présentes  aux extrémités des chromosomes. Les télomères deviennent de plus en plus court lors de chaque division cellulaire, tout au long de la vie d’un organisme.

Les scientifiques croient que les télomères agissent comme des horloges biologiques internes en fournissant une mesure plus précise de l’âge biologique réel d’une personne, comparé à son âge chronologique.

Ceci a amené quelques experts à suggérer que des tests sur les télomères pourraient être utilisés pour estimer non seulement la vitesse de vieillissement d’une personne, mais possiblement aussi, combien de temps il lui reste à vivre, si elle meurt de cause naturelle.

Les tests sur les télomères sont utilisés de façon expérimentale sur les animaux et au moins une compagnie au Royaume Uni offre commercialement un test sanguin  pour les gens intéressés de savoir à quelle vitesse ils vieillissent selon la longueur moyenne de leurs télomères.

Les scientifiques ont choisi une population de fauvettes isolées, vivant sur une île aux Seychelles et ont découvert que le test prédit effectivement de façon précise la durée de vie probable d’un animal.

La longueur des télomères est un meilleur indicateur de l’espérance de vie que l’âge chronologique selon le chercheur David Richardson, de l’université de East Anglia.

Les chercheurs ont mesuré la longueur moyenne des télomères de 320 fauvettes des Seychelles. Ces oiseaux vivent sur une île isolée, Cousin Island, une île étudiée par les ornithologues depuis vingt ans où ils ont documenté la vie de chaque oiseau.

Les résultats ont démontré les premières preuves conclusantes et non équivoques qu’il y a une relation entre la longueur des télomères et la mortalité à l’état sauvage. Cela soutient la présomption que la longueur et la vitesse de raccourcissement des télomères peuvent agir comme un indicateur de l’âge biologique plus approprié que l’âge chronologique.

En étudiant des oiseaux dans leur habitat naturel et dans un endroit isolé avec peu de migration ou de prédateurs, les chercheurs ont pu examiner plus précisément le lien entre la longueur des télomères et la durée de vie naturelle des fauvettes.

Ils ont découvert qu’une fauvette porteuse de télomères courts et se raccourcissant à un rythme rapide, était un bon indicateur que l’oiseau mourrait en dedans d’un an.

Les oiseaux ayant des télomères plus longs vivaient plus longtemps. On a longtemps crû que la vitesse de raccourcissement des télomères était constante  et que la longueur des télomères était une horloge interne qui mesurait l’âge réel d’un organisme.

On a découvert cependant. Que même si les télomères raccourcissent avec l’âge, la vitesse à laquelle se produisent les raccourcissements varient grandement entre individus du même âge. Ceci serai dû au fait que chaque individu subit une quantité variable de stress biologiques, dépendant des difficultés et les efforts qu’ils auront rencontré au cours de leur vie.

vieillissement

La longueur des télomères peut donc  être utilisée pour mesurer la quantité de dommage qu’une personne a accumulée au cours d’une vie.

Les graines d’un vieillissement en bonne santé se sèment tôt.   –   Kofi Annan
Dans le titre: Ce qui vieillit en nous, c’est le logement. Le locataire ne vieillit pas.   –   Charles Gounod