Archives pour octobre 2012

Chat noir ne porte pas malheur

Halloween

J’ai envoyé hier un manuscrit au concours littéraire de Radio Canada. Il fallait écrire une nouvelle comprenant entre 1200 et 1500 mots. J’avais un peu plus de 1900 mots et j’ai du travailler fort pour réduire le texte sans perdre quoi que ce soit d’essentiel à l’histoire. Je suis satisfaite du résultat final, à 1498 mots, l’histoire est serrée et sans temps mort, ce qui l’améliore je crois.

Les lauréats seront annoncés dans environ trois mois. Entretemps, il y a aussi un concours littéraire pour un récit, auquel je pense participer. Le dernier concours est pour la poésie, à laquelle je me suis un peu adonnée plus jeune, mais je n’ai pas grand talent de ce côté-là.

À part cela, aujourd’hui c’est Halloween, alors je vais vous parler de certaines particularités des chats, qu’ils soient noirs ou pas.

Comme je peux l’attester avec nos quatre chats et nos deux chiens, la cohabitation pacifique est définitivement possible entre chats et chiens. Une étude publiée en 2008 dans le journal Applied Animal Behavior Science a démontré que si l’on introduit ces animaux l’un à l’autre lorsque le chat a moins de six mois et le chien, moins d’un an, les deux espèces cohabiteront sans problème.

Les chercheurs croient que les conflits sont principalement causés par un bris de communication.  Les animaux qui se sont connus très jeunes semblent mieux comprendre les signaux de l’autre espèce, comme s’ils étaient en quelque sorte bilingues.

Même s’ils ont un maintien digne et fier, les chats sont probablement moins intelligents que les chiens. Une étude publiée dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences en 2010 suggère que les espèces plus sociales comme le chien ont connu une plus grande croissance cérébrale sur une période de soixante millions d’années, que les animaux solitaires comme les chats.

Une autre étude, publiée en 2009 dans le New Scientist magazine a aussi démontré que l’intelligence des chiens serait supérieure à celle des chats. Les chiens étaient plus brillants dans certains domaines et les chats dans d’autres, mais les chercheurs ont jugés que les chiens remportaient la palme parce qu’ils étaient plus utiles que les chats. Un chien peut aider lors des sauvetages ou dénicher de la drogue avec son odorat par exemple. Les chats eux peuvent attraper de la vermine. Certains argumenteraient que le refus des chats à se soumettre à un dressage sérieux est en soit une marque d’intelligence.

Même si les chiens ont une vie sociale plus riche, les chats ont tout de même quelques atouts. Les chercheurs de la Wildlife Conservation Society ont enregistré en 2010, un chat sauvage, le margay,  qui imitait le cri de sa proie, un tamarin, qui est une espèce de petit singe, en essayant de l’attirer.

On a aussi découvert dans une étude publiée en 2009 dans Current Biolgy, que les chats possèdent un cri associé à un ronronnement qui est difficile à ignorer pour les humains. Les chats utilisent principalement ce cri lorsqu’ils veulent de la nourriture et leurs maîtres captent le message comme étant plus désagréable et plus urgent.

Un seul de nos quatre chats utilise ce genre de cri et c’est Grande Patronne, le Chat Numéro Un. Ce rappel à l’ordre est effectivement assez désagréable et semble vouloir dire : Je suis encore de bonne humeur mais ça ne saurait  durer si vous ne me donnez pas du lait immédiatement!

Pour ce qui est de l’intelligence, je crois qu’on ne peut pas vraiment comparer une espèce sociale avec une espèce plus indépendante et solitaire. Les chats sont plus autonomes et lorsqu’ils viennent nous voir pour quémander de l’affection, nous savons que c’est vraiment ce qu’ils désirent. Les chiens eux, voudraient être toujours avec nous et pourraient être caressés pendant des heures sans y trouver à redire. Un chat va battre de la queue pour signifier que ça suffit les caresses et si l’on ne comprend pas ce message, pourtant clair, nous aurons un coup de griffe ou il sautera par terre avec un air exaspéré.

Chat ou chien, chacun est différent et nous ne préférons pas l’un à l’autre. Ils font partie de la famille et leurs particularités sont sources d’anecdotes et d’histoires mémorables.

On ne choisit jamais un chat : c’est lui qui vous choisit.   –    Philippe Ragueneau                     
Un chat ne voit pas quelle raison il aurait d’obéir à un autre animal, fût-il sur deux pattes.    –   S. Thomson

Partagez!

Une vision réaliste

Optimisme

L’optimisme est associé à une meilleure santé et une plus longue vie.  Dans une étude sur des gens ayant subi une crise cardiaque et qui suivaient un programme de réhabilitation, les chercheurs ont démontré que les personnes optimistes faisaient plus d’exercice, étaient plus sujettes à réduire leur pourcentage de gras corporel, diminuant ainsi leur risque coronarien. Ils étaient aussi plus enclins à prendre leurs vitamines et à suivre la diète suggérée par leur médecin.

Ce genre de comportement expliquerait pourquoi les optimistes vivent plus longtemps que les gens qui réagissent à la maladie de façon passive en se résignant à leur sort.

L’optimisme n’est pas toujours si favorable. Il peut nous aveugler, nous empêcher de voir la réalité en face. Les gens qui ont le plus de volonté sont aussi ceux qui seront plus sujets à perdre le contrôle face à la tentation.  Les fumeurs qui sont les plus optimistes quant à leur capacité à résister à la tentation de fumer, sont ceux qui ont le plus de chances de faire une rechute après quatre mois et les gens à la diète qui sont trop optimistes ont le moins de chances de perdre du poids.

Dans certaines situations,  une pensée plus négative offre un avantage certain. Lorsque l’on cherche à diagnostiquer un problème, il ne faut pas voir la meilleure facette de la situation. Les entrepreneurs pessimistes ont plus de chances de succès car ils considèrent tous les problèmes de façon plus réaliste et cherchent à les prévenir ou à les résoudre.

Pour certaines professions, le pessimisme peut être un facteur avantageux. Les avocats par exemple, ont de meilleures capacités d’anticipation de tous les problèmes possibles lorsqu’ils ont une vision plus pessimiste. Ils peuvent ainsi aider leurs clients à se défendre contre les possibilités les plus extravagantes.

Si l’on se concentre sur la rétroaction négative, nous aurons plus de chances d’apprendre de nos erreurs. Ne considérer que les remarques ou commentaires positifs est agréable, mais ne nous apprend rien.

Essayer d’être optimiste en se forçant, remporte généralement peu de succès. En fait, les études démontrent que ce genre de faux optimisme nous fait nous sentir moins bien que d’être naturellement pessimiste.

Pour s’améliorer, il faut être réaliste et faire face à nos manquements, nos erreurs et nos défauts. Il faut aussi être capable d’envisager tout ce qui pourrait mal tourner ou créer des embûches.

Par contre,  pour performer de façon impeccable, il faut posséder une confiance presque irrationnelle en soi. Les artistes qui se produisent en public deviennent des spécialistes de la pensée contradictoire, d’un côté, ils ont souvent un trac fou et ils sont terriblement pessimistes avant leur performance, mais une fois sur scène, ils se considèrent invincibles et projettent une confiance extraordinaire en leurs moyens.

Lorsque nous devons prendre une décision, nous devons nous baser sur une évaluation réaliste de nos faiblesses et des risques d’échec. Par contre, une fois la décision prise, il faut changer d’optique et mettre en branle notre choix comme si nous n’avions jamais douté de pouvoir réussir.

Pour la plupart d’entre nous, il est plus avantageux d’être de nature optimiste, ne serait-ce que pour les bénéfices d’une plus grande santé, satisfaction et longévité. Certaines situations demandent une approche plus pessimiste, surtout si nous essayons de nous améliorer, ou si l’enjeu de nos plans est important.

Voir la vie à travers des lunettes roses n’est pas souhaitable mais une attitude trop pessimiste peut nous amener à voir des situations fortuites ou temporaires comme étant permanentes et incontrôlables. Un juste milieu doit être atteint, qui implique une vision réaliste de la situation.

Je ne suis pas vraiment quelqu’un de très optimiste, mais je ne me considère pas comme une réelle pessimiste. J’aime à croire que je suis réaliste et que j’envisage tous les risques et les possibilités. Plus jeune, j’étais de nature plus inquiète, mais l’âge semble adoucir cet aspect de ma personnalité et je ne m’en fait plus autant pour tout ce qui pourrait arriver. Habituellement, ce qui arrive est gérable et nous passons à travers, alors l’expérience aidant, on réalise que l’on s’inquiétait inutilement.

Nous entreprenons une nouvelle association d’affaires d’ici quelques jours et après avoir examiné tous les risques, les avantages et les désavantages, nous sommes fins prêts pour ce nouveau chapitre dans nos carrières.

Un pessimiste, c’est un optimiste qui a beaucoup d’expérience.    –    André Babst
Optimiste et pessimiste sont également nécessaires à la société, l’optimiste invente l’avion, le pessimiste invente le parachute.   –   Auteur inconnu

Bulletin d’anniversaire et de santé

anniversaire

J’ai fêté mon 52e anniversaire de naissance dernièrement. L’image ci-haut reflète les cadeaux que m’a offert Charmante Ado. Il  y a tout d’abord deux toiles, une de style moderne en haut à gauche et l’autre représente Calimero, un mignon personnage que j’aime bien. En haut à droite, vous pouvez voir la carte, peinte elle-aussi. Le dernier cadeau, en bas à gauche, est le cahier numéro trois des aventures de Bébé Pingouin. C’est une bande-dessinée relatant des évènements de notre vie. J’y suis représentée en Calimero, Tendre Moitié est Garfield le chat et Charmante Ado est un bébé pingouin. Son chat et les trois petites rates figurent aussi dans ce tome-ci.

Tendre Moitié quant à lui m’a offert un cadre photo numérique où il a chargé toutes les photos de la famille ainsi que cinq morceaux de musique que j’aime beaucoup (Belle, l’Adagio d’Albinoni, les Canons de Pachelbel, De la main Gauche et Air on a G string de Bach). Ces morceaux jouent en boucle avec le défilement des photos. Il a aussi préparé le repas, ses fameux et savoureux enchiladas au poulet et pour dessert, j’ai eu droit à un St-Honoré fabuleusement délicieux.

Le temps est plutôt maussade ces jours-ci et nous avons tendance à relaxer à l’intérieur. Charmante ado est allée à une fête d’Halloween chez une amie et il y avait des garçons qui étaient invités aussi, ce qui marque une étape importante dans la vie d’une ado.  Elle s’est bien amusée et ces grands ados, garçons et filles,  qui se considèrent presque adultes, ont passé une partie de la soirée à jouer dans les structures de jeux de l’école voisine.

Sur le sujet de nos problèmes de genoux, Tendre Moitié n’a toujours pas de nouvelles de son médecin suite aux radiographies prises il y a six semaines. Il pense à changer de clinique pour se joindre à la même que Charmante Ado et moi. Les radiographies de Charmante Ado ont révélées une lésion de trois centimètres par un centimètre sous le genou droit, qui devra être investiguée par un scan. Pour ma part, le médecin croit que mon problème principal serait probablement  un syndrome patello-fémoral. Si cela se confirme, je devrai faire de la physiothérapie pour renforcer les muscles entourant les genoux. Cela semble se traiter assez facilement avec les exercices de renforcement. Je dois tout de même passer des radiographies pour la hanche et les deux genoux. La hanche semble être un cas d’arthrose classique  et on doit surveiller l’évolution. Je me trouve un peu jeune pour avoir autant d’arthrose, surtout que ma mère n’en fait pas du tout à 76 ans et que mon père n’en a pas souffert avant 70 ans.

Charmante Ado peut continuer à faire du  basketball pendant l’investigation de la lésion découverte à la radiographie. Le médecin ne semblait pas inquiet, ce qui est tout de même rassurant.

Bon, cet article  sur mon anniversaire s’est avéré davantage un bulletin médical  finalement. Un anniversaire à mon âge, cela n’a plus la même importance.  J’espère ne pas devenir de ces personnes qui ne discutent que de leurs bobos. Les nôtres sont somme toute mineurs.

Charmante Ado attache une grande importance aux fêtes et elle confectionne toujours une foule de cadeaux elle-même. Elle a beaucoup d’imagination et est très créative. Elle tient son talent de Tendre Moitié qui dessine merveilleusement bien. Il me fait lui aussi, toutes ses cartes à la main.

Un dernier mot, pour mentionner les coupons rabais que collectionne Charmante Ado. Hier, à l’épicerie, nous avons utilisé des coupons qu’elle avait accumulés et ceux-ci nous ont valus un rabais de 15$ au total sur la facture. Nous avons aussi obtenu des produits gratuits d’une valeur de 7$.  Les jeunes s’occupent parfois à des activités discutables ou dommageables, mais ils peuvent aussi s’adonner à des choses très constructives et positives. Je ne sais pas si cette passion durera longtemps, mais en attendant, notre portefeuille en profite grandement.

La jeunesse est un cadeau de la nature. Mais la vieillesse est un art.   –  Garson Kanin 
Vieillir est encore le seul moyen qu’on ait trouvé de vivre longtemps.   –   Charles-Augustin Sainte-Beuve

De la cervelle en masse

cerveau

Le cerveau humain est un organe qui a un volume moyen d’environ  1400 centimètres cubes, ce qui est assez volumineux par rapport à la taille de notre corps. Les chercheurs ont émit plusieurs hypothèses pour expliquer ce gros cerveau. La première est l‘hypothèse du cerveau social. Nous aurions développé un plus gros cerveau au cours de l’évolution, parce que nous avons établi des relations sociales de plus en plus complexes qui demandaient une plus grande puissance neuronale. Une plus grande capacité cérébrale nous aurait permis de garder en mémoire qui aurait fait quoi à qui par exemple.

Notre cerveau plus développé aurait aussi été utile pour une foule d’autres choses. Comme à innover avec l’utilisation d’outils et la cueillette de nourriture. Il y a probablement plusieurs raisons qui ont joué en faveur d’un cerveau plus volumineux.

Pourtant, il y a beaucoup de points défavorables à un grand cerveau. Il y a un coût énergétique énorme à avoir un cerveau de grande taille. Le cerveau représente environ deux pourcent du poids total d’un corps humain, mais il consomme à lui seul vingt pourcent de toutes nos calories ingérées et ce pourcentage varie peu, que l’on effectue des tâches mentales ardues, ou que l’on végète sur le canapé en regardant la télé.

Si avoir un grand cerveau était si avantageux, nous devrions en voir aussi chez les autres espèces animales. Pourtant, la plupart des espèces se sont satisfaites de cerveaux relativement petits. Nos cousins, les chimpanzés, ont un cerveau qui est moins d’un tiers du volume du notre, alors qu’ils ont un poids se rapprochant du notre.

Par contre, la plupart des primates ont un cerveau  plus grand que l’on pourrait s’y attendre, par rapport à la grosseur de leur corps Le quotient d’encéphalisation  (QE) est une mesure de la grandeur du cerveau par rapport à la masse relative du corps. Un chat a un QE de 1, ce qui est ce à quoi on pourrait s’attendre, avec la grosseur de son corps.  Les chimpanzés (2.5) et les singes rhésus (2.1) ont un plus grand cerveau que l’on pourrait s’y attendre par rapport à leur corps. Les humains pour leur part on un QE de 7.5, nettement supérieur à ce que la grandeur de leur corps suggère. Les dauphins, qui forment comme les humains des groupes sociaux complexes, ont un QE d’un peu plus de 4.

Les chercheurs ont découvert que plus une espèce a tendance à vivre à l’intérieur d’un grand groupe social, pus le cerveau sera gros par rapport au corps.

Le nombre de Dunbar, nommé ainsi pour le chercheur qui a fait ses travaux, représente la quantité de personnes avec qui un individu moyen peut entretenir des rapports  personnels étroits. Il a été fixé à environ 150 personnes. Les chimpanzés eux entretiennent des relations avec un groupe d’en moyenne 60 à 70 individus.

La théorie de Robin Dunbar et Leslie Aiello est que nos ancêtres se sont regroupés pour éviter les prédateurs comme les hyènes et autres grands carnivores, lorsqu’ils ont quitté les arbres pour vivre sur la terre ferme. Pour maintenir ce rapprochement intime, ils ont développé un langage, ce qui a aussi fait augmenter la taille du cerveau.

Une étude publiée dans la revue Science, a trouvé une corrélation positive entre la quantité de matière grise du cerveau chez 23 singes rhésus et la grandeur du groupe auquel ils appartenaient. Une autre étude chez les humains a démontré un lien entre le nombre d’amis Facebook d’une personne et la densité de sa matière grise cérébrale.

Nous n’avions pas besoin d’un si grand cerveau pour faire fonctionner le corps humain. Mais il semble que nous ayons évolué vers cette voie pour nous permettre de nous rapprocher et d’entretenir des relations avec un plus grand nombre de personnes.

Cerveau: Appareil avec lequel nous pensons que nous pensons.   –   Ambrose Bierce

Mise à jour et nouveau visiteur

visiteur

Le lancement officiel de Windows 8 avait lieu hier. J’avais droit à une mise à jour pour seulement 14.99$ car j’ai acheté un ordinateur portable il y a seulement quelques mois, et cette promotion y était rattachée.  Avant de la télécharger, j’ai lu une foule d’évaluations et de commentaires pour me faire une idée.

Les grands médias et les blogues technologiques semblent avoir une opinion plutôt favorable alors que certains blogues plus mineurs semblent le détester. Lorsque j’ai voulu l’installer, le système m’a annoncé que ma vénérable suite de Microsoft Office 2003 n’était pas compatible avec Windows 8. On ne peut pas dire que je me jette sur les mises à jour de logiciels habituellement, puisque que j’ai laissé passer les versions 2007 et 2010 sans sourciller. Toutefois, je me  disais  qu’il serait finalement opportun de rafraîchir ma suite Office.

J’ai donc installé Windows 8 et je dois dire que j’aime bien. Il semble que les fonctionnalités soient conçues pour les écrans tactiles. Mon ordinateur portable n’est pas tactile, mais j’apprécie la présentation et les  »tuiles » qui remplacent les icônes dans l’écran d’accueil. J’ai  aussi découvert que l’ancien bureau (desktop) de Windows 7 reste toujours disponible et j’ai pu utiliser Word et Excel 2003 sans problème à partir de là. Cela fonctionne aussi dans Windows 8, alors je ne comprends pas trop pourquoi c’était indiqué que cette version n’était pas compatible. Tant mieux, cela me laisse le loisir d’attendre que MS Office 2010 soit en solde.

À la maison, nous avons un ordinateur de bureau pour le travail, trois ordinateurs portables et deux iPad. Tendre Moitié adore son iPad mais personnellement, je ne suis pas tombée en amour avec le produit. En fait le deuxième iPad, qui est sensé être pour moi est plus souvent utilisé par Charmante Ado, quoique qu’elle préfère aussi son ordinateur portable. Même avec un clavier Bluetooth, le iPad ne convient pas à mes besoins. J’utilise énormément Word et Excel, je dirais que 80% de mon utilisation se fait avec ses deux logiciels.

Je ne déteste pas Apple comme certains adeptes d’Android ou de PC. J’admire même les MacBook et MacBook Air lorsque je les vois en magasin et peut-être qu’un jour, je ferai le saut. Je trouve le design fabuleux et j’aimerais bien en essayer un pour me faire une idée.

À part cette mise à jour technologique, nous avons profité du beau temps pour faire un Barbecue et manger sur la terrasse. Il faut absolument que nous réparions une des deux niches des chiens car notre Tête de Mule a arraché la moitié du plancher de bois de sa niche. Elle se couche maintenant dans le trou qu’elle a fait et semble apprécier cette rénovation. Je dois aussi cloisonner une partie de leur enclos pour que les niches soient un peu isolées du vent et de la neige pour l’hiver. Je rajoute aussi un toit sur cette section, alors cela leur fait un abri tout à fait convenable.  Cette année, Tendre Moitié a acheté une lampe chauffante pour mettre dans la niche de Toutou Parfait, à cause de son arthrite. Les chiens sont seulement dehors lorsque nous sommes absents durant l’hiver et uniquement durant la journée.

Nous avons un nouveau visiteur qui s’introduit en catimini sur notre terrasse, qui est en fait un genre de solarium avec un toit en pente et des murs avec moustiquaires. Notre nouvelle bestiole est un écureuil roux que Charmante Ado a baptisé Fifi. Cet écureuil ADORE les biscuits pour chiens. Nous gardons sur la terrasse un grand seau en plastique avec couvercle, rempli de biscuits pour chiens. Fifi est très adroite et elle arrive à retirer le couvercle pour piger dans le seau. Elle fait ainsi plusieurs fois le trajet entre la terrasse et son arbre favori, un magnifique sapin dont les branches effleurent le toit de la terrasse.

Les chiennes ne réagissent même plus lorsque Fifi leur passe sous le nez. Je crois qu’elles considèrent Fifi comme un nouveau membre de la famille. C’est vrai qu’il y a une certaine ressemblance entre Fifi et nos rats. Lorsque nous allons sur la terrasse alors qu’elle est occupée à se servir en biscuits, elle proteste avec véhémence et s’enfuit en lâchant des hauts cris. Si j’en crois son ardeur, elle va probablement manger des biscuits pour chiens tout l’hiver.

Les écureuils sont souvent considérés comme de la vermine, mais je les trouve plutôt mignons et même les chiens semblent prêts à partager leurs biscuits. Une si petite bête doit posséder une certaine audace pour oser pénétrer dans une pièce fermée (elle entre par un espace dans l’entretoit) et passer sans cesse devant deux énormes chiens qui la regardent d’un air intéressé mais un peu blasé. Je n’ai pas le coeur à chasser cette petite bête, nous sommes à la campagne après tout, il est normal qu’il y ait une certaine faune aux alentours. Même les chats n’embêtent pas cet écureuil, ce qui est assez surprenant.

Les écureuils, dit-on, amassent leur nourriture dans des cachettes qu’ensuite ils ne savent plus retrouver. Un tel oubli me semble lumineux et mystérieusement sage.
–    Christian Bobin

Et c’est quoi après tout, un écureuil? Un rat avec une bonne attachée de presse. Rien de plus. Enlevez-lui sa queue en panache et c’est un rat à poils.    –   Katherine Pancol