Archives pour janvier 2012

Les griffes du diable

animaux

Avec tous nos animaux, nous devons faire périodiquement un entretien  comprenant la coupe des griffes et le brossage du poil. Tous les chiens et deux chats sur quatre se laissent brosser sans rouspéter. Nous avons deux chats avec un type de poil qui fait des noeuds juste à les regarder et évidemment ce sont les deux chats qui détestent être brossés.

Ce soir nous avons reculé les frontières du possible avec Chaton Mignon. Notre jeune ado de huit mois et demi est devenu assez costaud. Le poil de son ventre présentait plusieurs noeuds et nous avons entrepris de le brosser. Croyez le ou non, nous avons dû nous y mettre à trois et cela a duré près d’une heure.

Dire que Chaton Mignon déteste être brossé est un euphémisme. Il avait l’air d’un diable de Tasmanie tellement il était furieux. Nous sommes ressortis de là chacun avec des marques de griffe et des morsures tandis que notre chenapan lui, s’est instantanément calmé comme s’il ne s’était rien passé du tout. Il avait pourtant l’air d’un lion enragé une seconde auparavant.

L’épisode a été assez traumatisant pour Charmante Ado qui s’est promis de surveiller la fourrure de son chaton de plus près et de m’aviser au moindre petit noeud. Elle a compris l’importance d’un entretien régulier pour éviter qu’il y ait une grande quantité de fourrure emmêlée ce qui devient extrêmement désagréable à démêler pour notre petit félin.

Nous avons d’autre part notre incomparable Tête de Mule, qui réussit à faire tout un numéro de cirque lorsque nous lui coupons les griffes. Elle a une très nette phobie du coupe-griffe. Nous devons aussi nous y mettre à trois pour y arriver, mais bon, elle pèse tout de même cent livres, contrairement à la terreur féline qui n’en fait que sept ou huit au grand maximum, et au moins elle ne mord pas et ne griffe pas, elle essaie juste de se dérober.

Finalement, nous avons notre fidèle Toutou Parfait qui s’approche à contre-coeur de nous, s’assoit sur commande, nous donne sa patte lorsqu’on lui demande et nous regarde avec de grands airs de martyr pendant la coupe des griffes. Elle se laisse faire sans tracas et c’est expédié en moins d’une minute.

Vraiment, nos animaux ont des personnalités complètement différentes. Toutou Parfait n’a aucun défaut ou presque, Tête de Mule est une névrosée qui est terrorisée par les orages, qui jappe pour tout et pour rien, qui a peur du coupe-griffes mais adore se faire brosser.

Chaton Mignon est une vraie terreur qui embête tous les autres animaux, qui les confronte et leur saute dessus sans arrêt, une vraie teigne. Il n’a peur de rien et tient tête à tout le monde.  C’est aussi le chat le plus affectueux avec nous. Il est vraiment  d’un pôle à l’autre, tantôt doux, tantôt un monstre.

Grande Patronne est notre chat le plus âgé alors elle dort beaucoup et elle ronfle très fort. Elle est aussi la seule à faire de l’embonpoint alors que tous ont la même nourriture. C’est notre meilleure chasseuse, elle nous ramène des souris et des oiseaux en grande quantité durant l’été. C’est peut-être de là que vient l’embonpoint car elle mange toujours le fruit de sa chasse.

Matou Tout Mêlé n’est pas une lumière, j’irais même jusqu’à dire qu’il est probablement déficient vu qu’il est né prématurément. Il nous présente son dos pour se faire flatter et se retourne ensuite pour nous mordre. Il fait sa petite affaire tout seul, ne fréquente pas les autres chats, sauf Chaton Mignon qui l’embête régulièrement. Il a l’air d’un vieux garçon pas très sociable.

La mère de Matou Tout Mêlé est très indépendante et souvent elle disparaît par périodes de deux ou trois semaines durant l’été. C’est notre Vagabonde. Je la soupçonne de découcher chez un voisin car elle revient de ses absences, toute propre et la fourrure bien brossée. Elle n’a pas du tout l’air d’avoir passé deux semaines à l’extérieur. Elle a parfois des besoins intenses d’affection qui se produisent toujours au beau milieu de la nuit. Elle vient alors littéralement se coucher sur notre tête et elle nous donne des coups de pattes pour qu’on la flatte. Elle se frotte aussi la tête contre notre visage.

Vous ai-je dis que Charmante Ado voulait être zoologiste plus tard? Je combats régulièrement ses envies d’ajouter à notre ménagerie. Ses dernières demandes, un gecko, un lapin et un rat (sa copine a un rat, très mignon d’ailleurs). Je pense que notre famille est complète et que nous ne renouvellerons pas une fois qu’ils seront décédés. Nous voulons voyager plus tard et nous laisserons à Charmante Ado le soin d’adopter tout ce qui lui tentera…dans sa propre demeure, un de ces jours.

Dieu a inventé le chat pour que l’homme ait un tigre à caresser chez lui.   –  Victor Hugo
Le chat semble mettre un point d’honneur à ne servir à rien, ce qui ne l’empêche pas de revendiquer au foyer une place meilleure que celle du chien.   –  Michel Tournie

Partagez!

Chaque langue voit le monde d’une manière différente

apprendre une langue

J’ai eu une conversation intéressante avec Charmante Ado ce soir. Elle m’a ramené un résultat d’examen de 48% en anglais. La maman n’était pas contente. À sa décharge, cet examen a eu lieu à son retour d’une absence de trois jours lorsqu’elle a été malade le mois dernier.

Disons que je peux accepter les circonstances atténuantes cette fois-ci mais nous avons discuté de la grande importance d’apprendre l’anglais pour une meilleure ouverture sur le monde. Elle apprend aussi l’espagnol et elle s’améliore constamment dans cette matière alors j’espère que ce sera la même chose pour l’anglais

Je me souviens de mon apprentissage de l’anglais et à quel point je trouvais cela gênant de parler car je n’étais pas certaine de ma prononciation. Je crois que ce n’est qu’à partir du moment où cette gêne disparaît qu’une réelle progression est possible.

J’ai insisté beaucoup sur le fait  qu’une connaissance de plusieurs langues  ouvrira bien des portes. J’ai comparé cela à une maison. Actuellement, en ne connaissant qu’une seule langue, Charmante Ado est confinée à une seule pièce de la maison. Si elle apprend d’autres langues, elle aura accès à toutes les pièces.

J’aurais beaucoup de difficultés à me résigner à ne pouvoir lire, connaître ou voir que les choses qui sont en français. Je devrais toujours attendre que le matériel étranger soit traduit en français pour en prendre connaissance et beaucoup de choses ne sont tout simplement pas traduites, elles resteraient donc hors de ma portée.

Je suis aussi consciente de l’importance du français pour nous Québécois, entourés d’ une mer anglophone. J’ai hésité pour un court instant à créer ce blogue en anglais pour avoir une chance d’obtenir un plus grand auditoire. J’ai finalement décidé de rester fidèle à ma langue maternelle car il n’y a pas beaucoup de blogues en français.

Être fier de sa langue n’empêche pas de vouloir s’ouvrir au reste du monde. Je crois même que je suis plus protectrice du français depuis que j’ai vécu et travaillé dans des milieux anglophones au Canada et ailleurs. Il y a plus que la langue qui nous différencie, la culture est particulière aussi. Le français et la culture des Québécois forment un tout qu’il faut préserver, mais cela ne doit pas nous amener à nous refermer sur nous mêmes.

Nous venons de terminer d’écouter une émission en anglais à la télé, Touch, une série avec Kiefer Sutherland. Charmante Ado a bien aimé. Elle est d’accord pour suivre cette émission et écouter un film en anglais par semaine. Nous allons aussi lire un livre anglais ensemble. Elle a choisi Morley and me, un livre sur les aventures d’un chien et de son maître journaliste.

Les limites de mon langage signifient les limites de mon propre monde.
–   Ludwig Wittgenstein
Qui apprend une nouvelle langue acquiert une nouvelle âme.   –  Juan Ramon Jimenez
Dans le titre: Chaque langue voit le monde d’une manière différente.   –  Federico Fellini>

Ajouter des années à sa vie, ou rajouter de la vie à ses années

retraite active

J’envisage de commencer une retraite partielle avec Tendre Moitié d’ici une dizaine d’années. Nous pensons alors travailler quatre à six mois par année pour une durée indéterminée. Nous n’avons pas vraiment de date d’arrêt complet, nous prévoyons continuer tant que nous serons en santé.

Dans un article de Time Moneyland, publié aujourd’hui , on se demande  si une retraite occupée égale une retraite heureuse.

Depuis une vingtaine d’années, la société s’éloigne de plus en plus  de Liberté 55, qui était censée être une vie de loisirs sans souci.  L’augmentation de la longévité  a amené  ce changement de perspective. Se retirer volontairement de la vie active n’a plus tellement de sens quand on réalise qu’il nous reste peut-être une trentaine d’années à vivre. Il faut tout de même faire quelque chose avec tout ce temps.

Il y  a ceux qui ne pense pas de cette manière et qui aimerait bien arrêter de travailler le plus tôt possible. Avec la récession, les problèmes de fonds de pension, les faibles taux de rendement des placements et le peu d’économies des Québécois, plusieurs n’auront pas le choix de rester sur le marché du travail.

En fait, les psychologues concluent que la notion d’une semi-retraite ou retraite active est un changement d’optique très salutaire. Habituellement, l’on considère que rester actif le plus longtemps possible apporte des bénéfices mentaux et physiques et engendre un plus grand  sentiment de bonheur.

Par contre, il faut faire la distinction entre faire une activité et être activement impliqué. L’implication dénote une expérience plus positive et est essentielle pour obtenir les bénéfices de rester actif.

Donc, se tenir occupé n’est pas suffisant; il faut aimer ce que vous faites. Travailler uniquement pour l’argent lorsqu’on est plus âgé va vous aider à payer vos factures mais aura peu d’effet sur votre sentiment de bien-être. La qualité de l’expérience  aura plus de conséquences positives sur tous les éléments de votre vie.

Tout cela est confirmé par une étude de  la firme Civic Ventures and the MetLife Foundation, qui a déterminé que  31 millions de personnes entre 44 et 70 ans indiquent qu’elles ont l’intention de continuer à travailler après avoir quitté leur carrière actuelle et qu’elles s’attendent à ce que cette seconde carrière leur procure  un sentiment d’accomplissement.

Nous commençons à vieillir quand nous remplaçons nos rêves par des regrets.   –  Sénèque
Qu’est-ce que le bonheur sinon l’accord vrai entre un homme et l’existence qu’il mène ?
–   Albert Camus
Dans le titre: Il ne faut pas chercher à rajouter des années à sa vie, mais plutôt essayer de rajouter de la vie à ses années.   –  John F. Kennedy

La popularité n’est pas un critère de qualité

être cool

Comme la plupart des adolescents, Charmante Ado possède un compte Facebook. Elle y compte 173 « amis », ce qui pour les gens de son âge est inférieur à la moyenne.

Je supervise sa fréquentation du site et je peux constater qu’elle n’y est pas très active. Elle aime bien lire les commentaires des autres, mais elle en fait peu elle-même. Ce qu’elle préfère c’est mettre en ligne des photos de nos animaux (4 chats, 2 chiens, 2 tortues et de nombreux poissons). Elle met aussi sur Facebook les liens vers ses articles de blogue, un sur le gardiennage et l’autre sur les animaux.

Dernièrement elle m’a fait lire un commentaire publiée par une de ses « amies ». La jeune fille répondait à une question sur sa mère et elle a écrit: « Ben non, elle est bien trop laide! ». Charmante Ado n’a pas été impressionnée par cette boutade.

Nous en avons discuté et avons imaginé la mère lisant ce commentaire de sa fille. Probablement que la fille se défendrait en disant que c’était une blague lancée en l’air comme ça. Le problème est que c’est publié et que plein de gens ont pu lire ce commentaire en plus de ses 350 amis.

Même Charmante Ado qui a le même âge que cette fille, réalise que ce serait extrêmement blessant pour la mère si elle voyait le commentaire. Il faut aussi réaliser que les ados qui sont amies Facebook ont probablement (je l’espère!) des parents qui surveillent leur compte, donc de nombreux adultes ont vu ce commentaire aussi.

Les jeunes semblent avoir de la difficulté à mesurer et à prévoir l’effet de leurs paroles sur les réseaux sociaux. Facebook, quoiqu’on en pense, n’est pas un cercle fermé entre amis seulement. Je ne suis pas amie avec cette jeune et j’ai eu connaissance du commentaire.

Charmante Ado a toujours eu un sens inné de l’empathie et elle ne dirait jamais consciemment quelque chose qui pourrait blesser quelqu’un d’autre. La contrepartie de ce trait de personnalité est qu’elle est calme, sérieuse et réfléchie, ce qui ne la rend pas la personne la plus populaire dans un groupe, contrairement à l’autre jeune fille qui est une bombe d’énergie et d’enthousiasme.

C’est certain que l’exubérance et la spontanéité d’une personne extravertie va amuser le groupe. L’important est de faire comprendre à Charmante Ado que ce n’est pas nécessairement judicieux d’être populaire pour ces raisons. Toutefois, Charmante Ado est à un âge où la popularité et la réputation sont les critères majeurs pour le statut social. Bien qu’intellectuellement elle sache que ça ne devrait pas compter, dans les faits, elle aimerait bien être une de ces filles populaires et bien entourée.

Elle me parle parfois des filles jugées « cool » dans sa classe et elle dit qu’elle n’en fait définitivement pas partie. Elle a son petit groupe d’amies, dont une en particulier qu’elle connaît depuis sa première année. Cela n’empêche pas qu’elle aimerait être « cool » elle aussi, mais pas au prix de faire du mal aux gens pour faire rire la galerie et d’être insensible aux autres.

Être populaire le touchait moins qu’être nécessaire.   –   Victor Hugo 
Dans le titre: La popularité n’est pas un critère de qualité.    –  Claude Brasseur
La popularité est un rasoir entre les mains d’un enfant.  –  Charles Joseph de Ligne

Le plaisir le plus délicat est de faire celui d’autrui

Faire plaisir
Petite attention de Charmante Ado, datant de l’année dernière. La mention « efface-le » était pour éviter que ses copines voit le message quand je suis allée la chercher à l’école. 

J’ai lu récemment un article qui parlait de ce qu’il fallait faire pour connaître un mariage heureux et durable. Une des recommandations m’est restée en tête toute la semaine. Pourtant, je la trouve un peu simplette ou nouvel-âge, mais je crois qu’elle a un certain quelque chose de pur et vrai.

L’article disait qu’en se levant le matin, notre but devait toujours être de faire quelque chose dans la journée pour rendre plus heureux notre partenaire. Donc, avoir de petites attentions, un sourire, une caresse; tout ça aide un mariage à rester en santé.

L’idée est  de faire passer l’autre en premier. C’est certain qu’il faut aussi penser à soi, mais imaginez seulement quel réconfort l’autre retire en voyant que  vous avez pensé à lui et que vous vous préoccupez de son bien-être.

Depuis quelques jours, j’essaie de mettre en pratique cette suggestion, avec Tendre Moitié et Charmante Ado. Je pense même essayer de l’appliquer avec tous les gens que je côtoie, dans la mesure du possible.

Il m’arrive souvent de me demander quel est le sens de la vie. À quoi rime tout ça? Y a-t-il quelque chose après la mort? Si je m’efforce de faire plaisir aux autres avec de petites attentions, j’en retire aussi une certaine satisfaction en voyant qu’ils apprécient mes gestes. Ma vie n’a pas à être centrée entièrement sur moi et penser aux autres fait que je me sens utile et importante d’une certaine manière.

Par exemple, cette semaine, j’ai préparé une petite boîte à lunch surprise pour Tendre Moitié alors qu’il partait rencontrer des clients. J’ai    rangé les énormes  sacs de nourriture pour chiens et chats lorsqu’ils ont été livrés, ce qui est habituellement une responsabilité de Tendre Moitié.

Charmante Ado m’avait parlé d’un dessert favori (faible en hydrates de carbone) dont j’avais complètement oublié la recette. J’ai fait des recherches cette semaine et je lui en ai préparé un plat aujourd’hui alors qu’elle était chez une de ses amies, pour la surprendre à son retour.

Je ne trouve pas des actions éclatantes qui vont laisser une marque indélébile, ce sont vraiment de toutes petites attentions, qui sont faciles à réaliser mais qui plaisent à l’autre car elles montrent qu’on a pensé à lui en les accomplissant.

Quoi de plus réconfortant lorsqu’on est fatigué ou un peu patraque, de rentrer à la maison et de voir que quelqu’un nous aime et cherche à nous le montrer?

Simple, c’est vrai, mais tellement efficace. Essayez-le!

Le bonheur, c’est le plaisir qu’on n’attend pas.   –  Hakim Mazouni
Les deux grands secrets du bonheur: le plaisir et l’oubli.    –  Citation d’Alfred de Musset
C’est parfois dans les plus petites choses, dans les petits plaisirs, qu’on rencontre les plus grands bonheurs.   –  Romain Guilleaumes