Archives pour décembre 2011

L’uniformité c’est la mort, la diversité c’est la vie

ouverture sur le monde

Petit-déjeuner au resto ce matin avec une quinzaine de personnes pour l’anniversaire de mon frère pour fêter ses cinquante-cinq ans.

Sa greffe de la cornée subite il y a trois semaines semble être un succès et il commence à mieux voir de cet œil. Cela prend en général quatre à cinq mois avant de retrouver une vision normale. Il doit maintenant attendre qu’une autre cornée devienne disponible pour l’autre œil.

Mon frère a longtemps attendu ce jour-ci et la greffe du début décembre était un cadeau supplémentaire. La journée était toutefois douce-amère car il doit attendre pour savoir s’il aura une pension complète ou plus probablement, une pension coupée de quarante pourcent si l’usine ferme ses portes définitivement.

Il est prêt pour sa nouvelle vie avec de nouveaux yeux, une perte de poids considérable durant la dernière année et une forme physique retrouvée en marchant plus d’une heure par jour.

Ce déjeuner était très cosmopolite. Autour de la table il y avait des gens originaires du Mexique, de l’Écosse, de l’Équateur, de la Belgique et bien sûr du Canada. Notre serveur était un jeune homme du Pérou.

C’est drôle lorsqu’on y pense, lorsque j’étais petite, on ne voyait jamais de gens d’un autre pays alors que je viens quand même d’une assez grande ville. Je me rappelle avoir vu une voiture avec des plaques du Massachusetts une fois et cela nous avait beaucoup impressionnés de parler au monsieur qui baragouinait un peu le Français et qui s’était égaré dans notre quartier.

Aujourd’hui, nous pouvons profiter de la richesse des autres cultures et apprendre à connaître d’autres manières de vivre. Mon frère et moi avons tous deux épousé des personnes d’un autre pays.

L’ouverture sur le monde est beaucoup plus grande maintenant et cela fait je crois, un monde meilleur.

Tous mes voeux de Bonne Année 2012!

Dans le titre: L’ uniformité c’est la mort, la diversité c’est la vie.  –   Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine
Le progrès naît de la diversité des cultures et de l’affirmation des personnalités.   –  Pierre Joliot

Partagez!

Mer et monde

relations mère-fille

Journée sur la route aujourd’hui avec près de sept heures de conduite, mais nous voilà finalement rendus à bon port. Retourner chez sa mère à l’âge adulte implique quasiment un voyage dans le temps.

On dirait que chacun assume le rôle qui lui était assigné plusieurs décennies auparavant. Je redeviens donc la petite fille de ma mère, même si j’ai plus de cinquante ans. Il devient parfois délicat de garder le dialogue rationnel car même si nous sommes en présence de deux adultes, la relation est toujours celle de mère-enfant.

Nous en sommes toutes les deux conscientes et nous essayons de respecter le territoire de l’autre tout en gardant notre personnalité. Ma mère et moi avons des personnalités diamétralement opposées. En fait, nous avons très peu d’affinités. Mon frère lui, est très près de ma mère et ils se ressemblent beaucoup. De plus, il habite la même ville alors que je suis à plus de cinq cent kilomètres.

Il est donc normal que la vie de ma mère soit centrée sur celle de mon frère. Ils s’entendent vraiment très bien, se voient plusieurs fois par semaine et ont une grande complicité. Je me sens un peu à l’extérieur de ce cercle, je suis plutôt en périphérie, mais je crois que mon éloignement en est la cause.

Charmante Ado par contre a une belle relation avec sa mamie. Comme ma mère quittera le pays d’ici un an, je trouve important que nous passions du temps ensemble avant son départ.

Théoriquement, Mamie reviendra tous les six mois pour passer l’été chez nous mais je ne sais pas si ses finances lui permettront de le faire longtemps.

En attendant, nous travaillons notre diplomatie pour garder un climat agréable. Deux personnes complètement différentes peuvent quand même s’aimer et éprouver de la tendresse une envers l’autre, mais elles devront travailler plus fort sur leur relation car ce ne sera pas naturel, il faudra mettre de l’eau dans son vin et accepter les différences.

Nous y travaillons.

Une mère devient une véritable grand-mère le jour où elle ne remarque plus les erreurs de ses enfants, étant émerveillée par ses petits-enfants.       Lois Wyse

Travailler ensemble est la réussite

travail a domicile

Bonheur total pour Charmante Ado aujourd’hui. Nous avons trouvé un magasin pour très grandes femmes. Elle a pour la première fois de sa vie, des jeans assez longs. J’ai aussi pu lui acheter un pantalon de pyjama qui ne lui arrive pas au-dessus de la cheville et un chandail qui n’est pas trop court.

Les prix réguliers sont assez élevés mais en ce moment tout est en solde. Je crois que si nous décalons un peu les saisons pour attendre les ventes, nous arriverons à vêtir Charmante Ado à un coût raisonnable. Finalement, il n’y a que moi qui s’habille dans des magasins non-spécialisés.

Nous avons déménagé nos effets professionnels  aujourd’hui. Tendre Moitié et moi avons décidé au début décembre, de laisser tomber le bureau que l’on louait depuis neuf mois. Les locaux sont magnifiques et le prix est modéré mais nous n’y allons presque jamais.

Il devenait vraiment difficile de justifier cette dépense. Nous pensions  y aller plus souvent et y recevoir des clients. J’occupais précédemment un bureau dans les locaux de la compagnie que nous représentons, mais lorsque Tendre Moitié a commencé  à travailler avec moi en mars dernier, cette pièce était beaucoup trop petite pour nous deux.

Le local à l’autre bout de la ville était plus vaste, mieux décoré et plus privé. Le problème est que les clients préféraient aller à notre ancien bureau qui est plus près du centre-ville. Ajoutons à cela le fait que nous devions quand même aller au bureau chef une ou deux fois par semaine pour la gestion des dossiers et que quelques bureaux sont disponibles gratuitement pour ceux qui veulent y recevoir des clients; et la location d’un bureau extérieur n’était plus nécessaire.

Tendre Moitié et moi avons découvert que nous préférons travailler à domicile où nous venons d’aménager notre propre bureau dans grande pièce.  La première semaine de janvier sera donc consacrée à terminer notre installation à domicile.

Ah, faire des téléphones, prendre des rendez-vous ou faire sa comptabilité en robe de chambre et en pantoufles lors d’une froide journée d’hiver, ça c’est agréable!

Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie.     –  Confucius
Dans le titre:  Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite.    –  Henry Ford

Il n’y a que le premier pas qui coûte

étapes

Tendre Moitié et moi avons entrepris de planifier nos objectifs pour 2012. Pour ma part, le principal est la forme physique et la perte de poids. J’ai établi un horaire précis pour faire de l’exercice pendant trente minutes chaque jour.

Je planifie de faire la plupart des routines avec Charmante Ado. Elle a commencé à faire du yoga, de la bicyclette stationnaire et du tapis roulant à l’école et elle aime bien toutes les activités physiques.

Nous allons varier les exercices de cette façon-ci:

Lundi   DVD Yoga
Mardi   Tapis roulant             
Mercredi Just Dance 3 sur Wii
Jeudi   Bicyclette stationnaire     
Vendredi Poids / musculation
Samedi Wii Fit
Dimanche Pilates / Ballon

Nous ne prévoyons pas de jour de congé, car il y aura sûrement des jours où nous aurons un empêchement, pour ne pas dire une excuse.

J’espère que le fait d’en parler publiquement nous motivera à persévérer. Au printemps, je recommencerai à jouer au basketball avec Charmante Ado dans la cour de l’école près de chez nous. J’ai vraiment besoin de travailler mon endurance, ma flexibilité et mon agilité.

Côté diète, nous avons tous besoin de perdre du poids. Nous aimons bien limiter notre consommation d’hydrates de carbone car les glucides nous rendent indolents et créent des fringales. J’ai commandé deux livres qui traitent d’une variante de ce genre de diète, écrits par un couple de médecins. L’un des livres est spécialement destiné aux adolescents. Il est temps que Charmante Ado se responsabilise face à la nutrition et apprenne à faire les bons choix alimentaires.

Nous partons dans quelques jours pour un séjour chez ma mère et nous entreprendrons l’exercice et la diète à notre retour.

Les autres objectifs sont de nature financière, professionnelle ou artistique. J’ai entre autres trois pièces de musique que j’aimerais jouer au piano: Hallelujah, l’Adagio d’Albinoni et Memory de l’opéra Cats. Je me suis promis d’y consacrer quinze minutes chaque fois que je pratiquerai au piano.

J’aurais pu appeler tout ça des résolutions mais je préfère regarder cela comme des objectifs, car une résolution ça s’abandonne, et un objectif, ça se modifie ou ça s’adapte à une nouvelle réalité. Il y alors moins de risque de tout laisser tomber.

La persévérance, c’est ce qui rend l’impossible possible, le possible probable et le probable réalisé.  –  Robert Half

Les grands embrasements naissent de petites étincelles

embrasement

Il nous arrive d’examiner le comportement des autres et de nous demander pour quelle raison ils ne font pas telle ou telle chose pour se sortir du pétrin ou d’une léthargie.

On a alors souvent tendance à faire des suggestions et même à insister sur le fait que nos recommandations sont LA SOLUTION à tous leurs problèmes.

Pourquoi cette approche ne fonctionne-t-elle que très rarement? Comment faire comprendre à ces êtres chers qu’ils doivent changer? Malheureusement, la réponse est qu’il n’y a aucun moyen de convaincre quelqu’un de changer une situation ou un comportement si la personne ne s’est pas convaincue elle-même qu’elle doit agir.

Vous pourriez convaincre quelqu’un suffisamment pour qu’il essaie de changer mais si le coeur n’y est pas, il abandonnera. Une motivation intrinsèque doit être présente pour créer un changement durable dans la vie d’une personne. Si cet ingrédient est manquant, l’étincelle sera aussi absente et on ne peut allumer un feu sans étincelle.

L’étincelle vient de notre intérieur. C’est un désir de changer quelque chose de soi-même, et nos rêves en sont la source. L’étincelle est la force et la volonté d’aller de l’avant et d’agir pour réaliser nos rêves.

Il est assez facile de déceler l’étincelle chez une personne.  On voit sa présence chez quelqu’un qui fait des plans, a des buts et des projets et se donne des défis. Si l’étincelle est absente, la personne vit sa vie en se contentant du statu quo, quel qu’il soit. Le présent la satisfait ou ne lui déplaît pas suffisamment pour la motiver à changer.

Alors, comment aider les autres? En nourrissant l’étincelle lorsque vous la voyez. C’est le bon moment pour offrir des conseils et de l’encouragement. Il peut même être avisé d’aider activement une personne bien motivée avec un don ou une aide matérielle.

Par contre, s’il n’y a pas d’étincelle, il n’y a pas grand chose à faire. Les conseils que vous donnerez ne provoqueront pas un changement. La personne sans étincelle continuera dans la même voie avec le même comportement. Vous pouvez donner du support et de l’attention mais il ne sert à rien de mettre de la pression pour que la personne change car cela doit venir d’elle-même.

Il n’est pas possible non plus de créer l’étincelle chez une autre personne. Pour la créer à l’intérieur de soi-même, recherchez activement le succès. Faites tous les efforts nécessaires pour exceller dans un domaine. Lorsque le succès viendra dans un domaine de votre vie, poursuivez en appliquant cette doctrine aux autres domaines de votre vie; excellez dans tout ce que vous faites,donnez  toujours votre maximum, ne vous contentez pas d’être ordinaire.

Qui souffle sur le feu a des étincelles dans les yeux.   –  Proverbe allemand
S’éteint de lui-même ce qui n’a en lui aucune étincelle.   –  Stanislaw Jerzy Lec
Dans le titre: Les grands embrasements naissent de petites étincelles.   –   Armand Jean du Plessis, Cardinal de Richelieu